NOUVELLES
23/04/2012 07:36 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Mauritanie: la France espère un calendrier électoral "rapidement"

La France espère "qu'un calendrier électoral puisse être défini rapidement" en Mauritanie où des milliers de jeunes opposants au régime du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ont défilé dimanche, a indiqué lundi le ministère des Affaires étrangères.

"Il est important, en Mauritanie comme ailleurs, que la liberté de manifester soit respectée", a précisé lors d'un point-presse le porte-parole du ministère, Bernard Valero.

"Il est tout aussi important que l'opposition emprunte, pour s'exprimer, les voies qui lui sont offertes, à savoir le dialogue, prévu par l'Accord de Dakar de 2009, et qui s'est ouvert à l'été 2011", a-t-il ajouté. "Les prochaines élections parlementaires et municipales, dont la date n'est pas encore fixée, seront l'occasion pour l'opposition comme pour la majorité présidentielle d'exposer et de soumettre leurs programmes à l'appréciation des citoyens mauritaniens", a-t-il aussi relevé.

La manifestation dimanche, organisée à l'appel des organisations de la jeunesse et des femmes de la Coordination de l'opposition démocratique (COD), avait été autorisée par les autorités et s'est déroulée sans incident.

D'innombrables mouvements de jeunes se sont créés dans le sillage du printemps arabe pour appeler au changement en Mauritanie.

L'opposition considère le régime du président Aziz comme un "pouvoir militaire". Elu en 2009 lors d'un scrutin contesté par l'opposition, Mohamed Ould Abdel Aziz est un ex-général arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2008.

prh/cr/aub

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!