NOUVELLES
23/04/2012 09:58 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

L'UE va imposer de nouvelles sanctions contre la Syrie

LUXEMBOURG - L'Union européenne a décidé d'imposer de nouvelles sanctions contre la Syrie, dont l'interdiction des exportations de produits de luxe, une mesure symbolique visant notamment le train de vie du président Bachar el-Assad et de son épouse Asma.

Selon des diplomates, le nouveau train de sanctions -le 14e depuis un an-, doit être adopté lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept à Luxembourg. L'UE, en 2007, avait interdit l'exportation de produits de luxe vers la Corée du Nord, en raison du programme nucléaire de Pyongyang.

Cet embargo, qui pourrait servir de modèle contre la Syrie, concernait des produits comme le caviar, les truffes, vins fins, champagnes, spritueux, parfums, cristallerie, argenterie, vêtements et accessoires de mode, chevaux de race. Il s'agit, explique-t-on de source diplomatique, de s'attaquer directement au train de vie du clan soutenant le régime Assad, ainsi qu'à celui du couple présidentiel.

Le quotidien britannique "The Guardian", citant des courriels de la famille Assad interceptés par l'opposition syrienne, avait rapporté en mars que l'épouse de Bachar el-Assad avait dépensé des dizaines de milliers de dollars (euros) en shopping de luxe sur Internet, achetant aussi bien des bijoux en or sertis de pierres précieuses que des chandeliers ou des meubles.

Par ailleurs, rapportent des diplomates, les Vingt-Sept sont convenus d'interdire les exportations vers la Syrie de matériel pouvant avoir un "double usage" civil et militaire. Les spécialistes de l'UE, d'après les diplomates, doivent déterminer ultérieurement la liste des produits à inclure dans le nouvel embargo. Certains types de véhicules, produits chimiques et engrais pourraient y figurer, a précisé un des diplomates. AP

ll/v0369

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!