NOUVELLES
23/04/2012 10:31 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Ligue des champions: le Barça est contraint à rebondir face à Chelsea

BARCELONE, Espagne - Encore convalescent après son humiliante défaite à domicile face au Real de Madrid en Liga espagnole, le FC Barcelone doit rapidement se reprendre s'il veut renverser la situation face à Chelsea, mardi, au Camp Nou, en demi-finale retour de la Ligue des champions, et obtenir le droit de défendre son titre en finale.

Le champion d'Espagne et d'Europe s'est incliné 2-1, samedi, face à la formation madrilène, qui la distance maintenant de sept points en haut du classement de la Liga à quatre matchs de la fin du championnat. La semaine dernière, les Catalans ont perdu 1-0 lors de leur déplacement à Londres en demi-finale aller de la C1.

«Le titre en championnat paraît perdu, mais nous pouvons encore atteindre la finale de la Ligue des champions, a reconnu Xavi Hernandez, le milieu de terrain du Barça. Nous allons continuer à nous battre car nous savons que nous avons entre nos mains la possibilité de bien finir la saison.»

C'est la première fois en presque trois ans que Barcelone essuie deux défaites consécutives. Mais les Catalans estiment pouvoir s'en relever.

«Ce n'est pas un moment délicat, c'est un moment prometteur, a assuré Hernandez. Nous sommes compétitifs et cette équipe sait ce qu'il faut faire après avoir perdu: on accepte la défaite et on repart de l'avant.»

Le club londonien a réussi à éviter la défaite lors de ses trois précédentes visites au Camp Nou. Mardi, il utilisera vraisemblablement la même technique ultra-défensive qu'à l'aller. Elle lui avait, notamment, permis de réduire considérablement l'influence sur le jeu de Lionel Messi.

Le triple Ballon d'or n'a en effet pas marqué à l'aller et a également été réduit au silence par les Madrilènes le week-end dernier.

«Ce que je vais retenir de ce match, plus que toute autre chose, c'est le niveau de concentration auquel il faut être. Si on déconnecte une seconde, ils ont tellement de joueurs qui peuvent changer le cours du match», a confié le défenseur central de Chelsea, Gary Cahill.

Le week-end dernier, les hommes de Roberto Di Matteo, l'entraîneur par intérim des Blues, ont fait l'équivalent d'une répétition générale en allant arracher le match nul (0-0) sur la pelouse d'Arsenal.

Reste qu'à Londres, les Catalans avaient été anormalement maladroits face à Petr Cech. Auteur de plusieurs arrêts décisifs, le portier tchèque avait par ailleurs été suppléé à deux reprises par ses poteaux.

«Pour moi, le meilleur joueur de Chelsea, c'était leur gardien. Ils ont une chance de se qualifier pour la finale et j'espère qu'on retrouvera notre efficacité et un peu de chance devant le but», a estimé Daniel Alves, le défenseur brésilien du Barça.

Pep Guardiola, l'entraîneur catalan, pourra compter sur la fraîcheur de Cesc Fabregas et Gerard Piqué qui ont été ménagés lors du clasico face au Real. Absent à l'aller, Piqué pourrait jouer un rôle précieux par la qualité de ses relances. Barcelone, qui s'était fait prendre en compte à Londres, devra toutefois être particulièrement vigilant car un but des visiteurs risquerait de briser le rêve catalan de disputer une troisième finale de C1 en quatre ans.

A Chelsea, l'état de Didier Drogba, buteur à l'aller, constitue la seule interrogation majeure. L'Ivorien, qui avait marqué à sa seule occasion du match, soigne une blessure au genou.

Le vainqueur affrontera le Bayern de Munich ou le Real de Madrid en finale le 19 mai à l'Allianz Arena de Munich. Mercredi, Madrid accueille la formation bavaroise qui s'était imposée 2-1 à l'aller.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!