NOUVELLES
23/04/2012 05:04 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Les craintes sur la crise en Europe font plonger la Bourse de Toronto

TORONTO - La Bourse de Toronto a plongé, lundi, alors que les craintes sur la crise de la dette en Europe se sont avivées.

L'indice composé S&P/TSX a terminé en recul de 1,3 pour cent, ou 158,33 points, à 11 988,95 points, au coeur d'un affaiblissement de tous les principaux secteurs. Plus tôt dans la journée, l'indice avait chuté de 1,9 pour cent, soit son recul le plus marqué depuis décembre.

La Bourse de croissance TSX a glissé de 26,92 points, à 1371,03 points.

Et le dollar canadien a avancé de 0,16 cent, à 100,91 cents US.

La plongée de la Bourse de Toronto survient alors que des données clés montrent un déclin de l'activité économique tant dans la zone euro qu'en Chine, affectant les titres à l'échelle mondiale.

Des données dévoilées lundi dans l'Union européenne laissent croire que certains pays pourraient prendre beaucoup de temps avant de mater leurs déficits et leur dette, à tout le moins de les ramener sous les repères de l'UE de trois pour cent de déficit et d'une dette à 60 pour cent du produit intérieur brut (PIB).

Dans une période de sévères mesures d'austérité en Europe, la dette publique de la zone euro a encore augmenté, à 87,2 pour cent du PIB, son plus haut niveau depuis l'instauration de la monnaie européenne en 1999.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a cédé 102,09 points, pour s'établir à 12 927,17 points. L'indice du Nasdaq a reculé de 30 points, à 2970,45 points, tandis que l'indice de référence S&P 500 a retraité de 11,59 points, pour s'établir à 1366,94 points.

À Toronto, les titres des matières premières ont décliné dans l'ensemble, le pétrole brut sur le Nymex ayant chuté de 77 cents, à 103,11 $ US le baril.

L'or a terminé la journée en recul de 10,20 $, à 1632,60 $ l'once. Les prix du cuivre ont avancé d'un cent, à 3,63 $ US la livre.

Parmi les joueurs les plus affectés, lundi, figure Barrick Gold (TSX:ABX), dont l'action a chuté de 67 cents, à 39,29 $.

La Banque Royale (TSX:RY) a vu son titre reculer de 65 cents, à 56,50 $, alors que le secteur financier a retraité de 0,9 pour cent dans l'ensemble.

Les secteurs minier et des métaux ont chuté de 4,2 pour cent. L'action de Baja Mining (TSX:BAJ) a perdu plus du tiers de sa valeur, après que l'entreprise de Vancouver eut indiqué lundi que son projet Boleo au Mexique coûtera plus cher qu'anticipé.

Les marchés font face à une autre semaine d'incertitude, alors que les investisseurs attendent certaines données économiques pour se faire une idée si les meilleures perspectives économiques américaines s'avéreront ou s'il y aura de nouvelles turbulences.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!