NOUVELLES
23/04/2012 01:06 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

L'Allemande Ariane Friedrich révèle le nom de son harceleur et s'explique

La championne d'Europe en salle 2009 de saut en hauteur, l'Allemande Ariane Friedrich, s'est expliquée lundi sur la raison qui l'a poussée à révéler sur les réseaux sociaux le nom et l'adresse e-mail de l'homme qui la harcelait sexuellement sur Facebook.

"J'ai déjà été blessée dans le passé, sexuellement harcelée, et j'ai déjà été traquée par un désaxé", écrit l'athlète sur sa page Facebook après avoir révélé, le 16 avril, des informations sur l'homme qui lui avait envoyé des photos de ses parties génitales.

"Il est temps d'agir, il est temps que je me défende. Et c'est ce que je fais. Pas plus pas moins. Je ne veux pas être une victime à nouveau. Je suis fatiguée et il vient un temps où trop c'est trop", poursuit l'Allemande.

Ariane Friedrich, qui est aussi policière dans le civil, a porté plainte. Son manageur Guenter Eisinger a refusé de faire tout commentaire sur l'affaire, alors qu'une enquête est en cours. Il a toutefois expliqué qu'il craignait que cette affaire perturbe la sauteuse en hauteur dans sa préparation pour les JO de Londres.

L'athlète allemande a manqué la totalité de la saison 2011 à la suite d'une blessure au tendon d'Achille du pied gauche, subie lors d'un entraînement en décembre 2010.

Friedrich, dont le record personnel est un saut à 2,06 m, a été médaillée de bronze aux Championnats du monde 2009 à Berlin et aux Championnats d'Europe 2010 à Barcelone.

ryj/mam/nip

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!