NOUVELLES
23/04/2012 06:25 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Gaz: annulation d'un contrat avec l'Egypte, différend commercial (Israël)

Le gouvernement israélien minimisait lundi l'importance de l'annulation d'un contrat gazier avec l'Egypte, qui fournit 43% du gaz naturel consommé en Israël, assurant qu'il s'agissait d'un "différend commercial" sans conséquence sur les relations bilatérales.

"Nous ne considérons pas cet arrêt du gaz comme une conséquence de développements politiques. Il s'agit en fait d'un différend commercial entre la compagnie israélienne et la compagnie égyptienne", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, cité par un communiqué de ses services.

"Mais je dois ajouter que nous disposons des réserves de gaz pour rendre Israël complètement indépendant sur le plan énergétique, non seulement de l'Egypte, mais de toute autre source, et faire d'Israël l'un des plus grands exportateurs mondiaux de gaz naturel", a-t-il indiqué, en allusion aux énormes gisements gaziers découverts ces dernières années en Méditerranée.

"L'accord de fourniture de gaz ne fait pas partie de l'accord de paix (israélo-égyptien de 1979, NDLR), mais c'est un important contrat commercial qui montrait la stabilité des relations entre les deux Etats", a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman à la radio publique.

"L'annulation unilatérale de ce contrat n'est pas un bon signe et nous espérons que ce différend sera résolu comme tout autre différend commercial, sans lui donner une dimension politique", a ajouté M. Lieberman, interrogé à Bakou, où il effectue une visite officielle.

"Nous avons laissé l'Egypte stationner sept bataillons de plus que le quota fixé par l'accord de paix pour renforcer son contrôle et la sécurité dans le Sinaï", a-t-il souligné.

La holding gouvernementale Egas et l'Autorité générale égyptienne du pétrole ont "annulé jeudi leur contrat avec la compagnie égyptienne East Mediterranean Gas (EMG) qui exportait le gaz vers Israël car la compagnie n'a pas respecté les conditions stipulées par le contrat", a annoncé dimanche indiqué Mohamed Chouaïb, président d'Egas.

L'Egypte a commencé au printemps 2008 à livrer du gaz naturel à Israël conformément à un accord bilatéral signé en 2005 qui avait alors été fortement critiqué par l'opposition, en particulier islamiste.

Ce contrat de 2,5 milliards de dollars porte sur la vente annuelle pendant 15 ans d'1,7 md de m3 de gaz naturel à la compagnie électrique israélienne (CEI) par le consortium israélo-égyptien EMG.

Le gazoduc par lequel l'Egypte approvisionne Israël et la Jordanie, qui traverse le Sinaï, a été saboté pratiquement une fois par mois depuis le soulèvement qui a chassé le président Hosni Moubarak en février 2011.

bur-jjm-sst/sw

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!