NOUVELLES
23/04/2012 03:20 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Fin des fouilles à New York, 33 ans après la disparition du petit Etan

La police et le FBI ont terminé lundi les fouilles de la cave new-yorkaise où il espèrent trouver des indices dans l'affaire de la disparition du petit Etan Patz en 1979, qui avait bouleversé des millions de parents américains et reste une énigme.

"Le FBI a terminé les recherches sur le site. La rue et les commerces vont rouvrir", a déclaré le porte-parole du FBI, J. Peter Donald. Quelques agents restaient dans la cave de l'immeuble du quartier de Soho où Etan, six ans à l'époque, habitait avec sa famille, "pour vérifier qu'ils n'ont rien oublié".

"Ils ont quasiment fini", a ajouté le porte-parole de la police de New York, Joseph Cavitolo.

Etan a disparu le 25 mai 1979 sur le chemin de l'école. Ses parents l'avaient autorisé pour la première fois à se rendre seul à l'arrêt de bus, dans la rue voisine de ce quartier du sud de Manhattan, autrefois populaire et devenu aujourd'hui l'un des plus chics de la ville.

Des recherches avaient été entreprises la semaine dernière après la réaction positive d'un chien spécialiste de la détection de cadavres.

Le rebondissement dans l'enquête s'était produit à la suite de l'interrogatoire récent d'un homme à tout faire, qui utilisait la cave à l'époque, selon la presse locale. Le procureur Cyrus Vance avait lui-même relancé l'enquête il y a deux ans.

Des agents ont emporté lundi un camion de gravats et débris arrachés au sol de béton de la cave.

Le porte-parole de la police a refusé de commenter des informations de la presse locale selon lesquelles des os non humains et une tache de sang avaient été découverts.

La cave se trouve à une cinquantaine de mètres de l'appartement où habitait Etan. L'homme à tout faire, Othniel Miller, travaillait dans l'immeuble où vivent toujours les parents d'Etan, et connaissait l'enfant.

Son avocat, Michael Farkas, a affirmé que son client "niait toute implication dans ce qui était arrivé" à l'enfant. "Il continuera à coopérer, dans la limite de ce qui est possible".

La disparition d'Etan avait bouleversé l'Amérique, à une époque où les parents laissaient encore leurs enfants sortir seuls sans s'inquiéter. Le visage du garçon avait été l'un des premiers à être imprimés sur les briques de lait à travers l'Amérique.

sms/ico/sf

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!