NOUVELLES
23/04/2012 06:50 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Ban insiste sur la protection et la liberté de mouvement des observateurs

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a insisté lundi sur la nécessité que les autorités syriennes laissent aux observateurs de l'ONU une totale liberté de mouvement et leur fournissent des moyens de transport aériens.

L'ONU a annoncé lundi que le déploiement des 300 observateurs de l'ONU chargés de surveiller le cessez-le-feu en Syrie commencerait la semaine prochaine. Cette Mission de supervision de l'ONU en Syrie (MISNUS) composée de militaires non armés a été autorisée par la résolution 2043 du Conseil de sécurité adoptée samedi.

"Il est vraiment important que le gouvernement syrien fournisse une protection totale aux observateurs et assure leur liberté de mouvement, leur liberté d'accès", a déclaré M. Ban à la presse. Damas doit fournir à cette mission "toute la coopération" possible, y compris des "moyens aériens" (hélicoptères et avions), a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu'il avait confié un message en ce sens à l'ambassadeur syrien à l'ONU Bachar Jaafari pour le transmettre au président syrien Bachar al-Assad.

"J'espère que le gouvernement syrien coopérera pleinement" avec le médiateur de l'ONU Kofi Annan, a-t-il ajouté.

avz/sf

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!