NOUVELLES
23/04/2012 03:12 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Afghanistan: Washington ne préjuge pas des résultats de l'élection française

La Maison Blanche a refusé lundi de "préjuger" des conséquences de l'élection présidentielle en France où le candidat le mieux placé, François Hollande, préconise un retrait des soldats d'Afghanistan d'ici à la fin de l'année, à rebours des souhaits de Washington.

"Je ne vais pas préjuger des résultats de l'élection française", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney, interrogé lors de son point de presse quotidien sur les possibles conséquences d'une victoire de M. Hollande lors du second tour dans deux semaines face au président sortant Nicolas Sarkozy.

Sur l'Afghanistan, "nous travaillons avec tous nos partenaires, (la force internationale) Isaf et l'Otan", a énoncé M. Carney, en rappelant que son pays et l'Afghanistan étaient en train de finaliser leur projet d'un accord de partenariat stratégique destiné à déterminer leurs relations après 2014, date prévue de la fin des opérations de l'Otan dans le pays.

Le sommet de l'Otan, prévu les 20 et 21 mai à Chicago (Illinois, nord), doit affiner le calendrier de transfert des responsabilités de sécurité aux forces afghanes.

"L'Afghanistan sera évidemment un point de discussion central au sommet de l'Otan à Chicago", a rappelé M. Carney.

"En ce qui concerne des pays spécifiques et leurs engagements, je pense que nous devrions attendre le sommet de l'Otan à Chicago, et, certainement, le résultat de l'élection" française, a-t-il ajouté.

M. Hollande, sorti en tête du premier tour de la présidentielle française dimanche et donné favori par les sondages pour succéder au chef de l'Etat sortant Nicolas Sarkozy qu'il affrontera au second tour le 6 mai, a assuré début avril que son objectif d'achever le retrait des troupes françaises d'Afghanistan à la fin de l'année 2012 serait tenu, "sauf s'il y avait une impossibilité matérielle".

tq/sam

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!