NOUVELLES
23/04/2012 10:02 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Afeworki au "sommet de sa forme", assure Asmara

Le président érythréen, Issaias Afeworki, est "au sommet de sa forme" ont assuré lundi les autorités d'Asmara, qualifiant d'"histoire à dormir debout" propagée par la CIA des "rumeurs" concernant sa santé.

"Une campagne intensive de rumeur prétendant que +le président Issaias est malade en phase terminale, que sa santé se détériore+, s'est propagée ces dernières semaines", explique le gouvernement érythréen dans un communiqué très inhabituel.

"Le fait que la source de cette histoire à dormir debout ne soit autre que (...) la CIA n'aurait pu tromper même les naïfs", poursuit le ministère de l'Information dans ce texte.

Des sites internet d'opposition ont récemment affirmé que le président Issaias souffrait d'une grave maladie du foie et était soigné au Qatar.

"Nonobstant les rumeurs, le président Issaias a une santé de fer et, selon absolument toutes les normes médicales en vigueur, est au sommet de sa forme", assure le gouvernement.

Ex-chef guérillero, Issaias Afeworki dirige l'Erythrée et ses cinq millions d'habitants d'une main de fer, à la tête d'un régime autoritaire et militariste, depuis l'indépendance du pays, proclamée en 1993 après 30 ans de guerre de sécession contre l'Ethiopie.

La presse privée est suspendue depuis 2001 et aucune opposition au parti unique n'est tolérée. L'Erythrée se place derrière la Corée du Nord et l'Iran dans le classement du respect de liberté de la presse établi par l'organisation Reporters sans Frontières.

Les relations restent extrêmement tendues avec le voisin éthiopien, allié privilégiée de Washington dans la région. Une guerre frontalière meurtrière a de nouveau opposé l'Ethiopie et l'Erythrée entre 1998 et 2000.

pjm/oto/ayv/aud/jpc

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!