NOUVELLES
22/04/2012 01:19 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Volvo Ocean Race (6e étape) - Départ de la manche océanique, cap sur Miami

Les cinq voiliers rescapés de la Volvo Ocean Race ont pris dimanche à Itajai (Brésil) le départ de la manche océanique d'une 6e étape qui s'achèvera à Miami (Etats-Unis), distant de quelque 4800 milles théoriques (environ 8650 km).

Le bateau espagnol Telefonica (Iker Martinez), leader du classement général provisoire, a pris le meilleur départ devant Camper (NZL/Chris Nicholson), Puma (USA/Ken Read), Abu Dhabi (UAE/Ian Walker) et Groupama 4 (FRA/Franck Cammas).

Un 6e concurrent, le voilier chinois Sanya (Mike Sanderson), fait lui aussi route vers les Etats-Unis mais sur le pont d'un cargo après avoir subi de multiples avaries après le départ de la 5e étape Auckland (Nouvelle-Zélande) - Itajai (Brésil).

Le VO70 (21,50 m) français a pris un très mauvais départ, affalant son génois pour un code 0 (voiles d'avant) à quelques secondes seulement du franchissement de la ligne pour une raison inexpliquée. Mauvais choix de voile, mauvaise manoeuvre?

A la 6e et dernière marque du parcours côtier, Groupama 4 pointait en 5e et dernière position, loin derrière Puma passé en tête.

Les dernières images transmises en direct depuis Itajai montraient les cinq VO70 fonçant cap au large, les équipiers "matossant" (transportant) les voiles au vent pour exploiter toute la puissance de leur bateau, quille basculée au maximum.

Samedi, le voilier skippé par Franck Cammas avait remporté la régate côtière (in-port race) comptant pour la 6e étape, confortant sa 2e place au classement général provisoire derrière Telefonica et devant Camper, Puma, Abu Dhabi et Sanya.

Partie le 5 novembre d'Alicante (Espagne), la Volvo Ocean Race -course autour du monde en équipage avec escales- se termine le 7 juillet à Galway (Irlande).

heg/mam