NOUVELLES
22/04/2012 04:45 EDT | Actualisé 21/06/2012 05:12 EDT

Manny Pacquiao nourrit ses entraînements de sa nouvelle ferveur catholique

Le boxeur Philippin Manny Pacquiao, nouvellement converti au catholicisme, nourrit désormais ses entraînements d'une profonde ferveur religieuse, alors qu'il se prépare à défendre son titre WBO des welters contre Timothy Bradley, le 9 juin à Las Vegas.

Pacquiao, dont la réputation de joueur et de noceur n'a jamais été démentie, conclut presque tous ses entraînements par des lectures de la Bible dans l'auditorium d'un hôtel où il effectue sa préparation. Ses sessions, qui peuvent durer plus de deux heures, attirent de nombreuses personnes venues voir le héros local dans l'expression de sa foi.

Unanimement considéré comme le meilleur boxeur actuel toutes catégories confondues, le Philippin de 33 ans a annoncé samedi dernier qu'à l'issue de son combat contre Bradley, il "prêcherai(t)" dans un des plus grands amphithéâtres du pays. "Ce sera ouvert à toutes les religions", a-t-il assuré à la presse.

Pacquiao, qui s'est également fait élire au parlement de son pays, avait annoncé sa nouvelle vocation religieuse en début d'année, déclarant notamment qu'il pensait avoir été choisi par Dieu pour diffuser le message du Christ.

Le mois dernier, il avait ajouté que Dieu lui avait demandé lors d'un rêve d'arrêter bientôt la boxe. Cette annonce laisse depuis planer le doute sur la tenue du combat que tout le monde attend, contre l'Américain Floyd Mayweather, alors que rien n'est encore signé.

Pacquiao, qui a remporté huit titres dans autant de catégories différentes (54 victoires dont 38 avant la limite, 3 défaites, 2 nuls) serait néanmoins d'accord pour rencontrer Mayweather (invaincu en 42 combats), mais à condition de partager équitablement la bourse, qui serait probablement la plus lucrative de l'histoire de la boxe.

str-mm/emb/nip/gf