NOUVELLES
22/04/2012 10:29 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Mali: l'otage suisse aux mains d'un groupe armé prêt à la libérer (source sécuritaire)

Une otage suisse enlevée le 15 avril à Tombouctou, dans le nord du Mali, se trouve entre les mains d'un mouvement armé qui, après l'avoir reprise à ses ravisseurs à l'issue d'affrontements samedi, veut la libérer, a appris l'AFP dimanche de source sécuritaire.

"Samedi, deux groupes armés se sont affrontés dans la région de Tombouctou autour de l'otage suisse", a expliqué cette source d'un pays voisin du Mali.

"Après la bataille, l'otage a été arrachée des mains du groupe qui la détenait. Actuellement, elle est à Tombouctou dans les mains d'un (autre) groupe armé qui cherche à la rendre à son pays", a expliqué la même source.

Interrogé par l'AFP, un adjoint au maire de Tombouctou a affirmé sous couvert de l'anonymat avoir "appris que Béatrice Stockly est effectivement actuellement à Tombouctou, dans les mains d'un groupe armé".

Cette Suisse d'un quantaine d'années avait été enlevée il y a une semaine à Tombouctou, ville contrôlée par différents groupes islamistes armés depuis le 1er avril.

Vivant depuis longtemps à Tombouctou, cette chrétienne très impliquée dans les actions sociales avait refusé de quitter la ville après sa chute aux mains du mouvement islamiste Ansar Dine, appuyé par des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui a des bases dans le Nord-Mali.

sd/alc/jlb