NOUVELLES
22/04/2012 10:19 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

L'Iran "fanfaronne" en disant avoir percé les secrets d'un drone américain (sénateur américain)

L'Iran "fanfaronne" en affirmant avoir percé les secrets d'un drone espion furtif américain capturé l'an dernier sur son sol, a assuré dimanche l'influent sénateur américain Joe Lieberman.

"Les Iraniens fanfaronnent, ils sont sur la défensive en raison des sanctions que nous avons mises en place contre eux", a jugé Joe Lieberman, un sénateur indépendant, lors d'un entretien accordé à la chaîne de télévision américaine Fox.

Le général Amir Ali Hadjizadeh, commandant des forces aériennes et spatiales des Gardiens de la révolution avait affirmé un peu plus tôt que la République islamique avait "percé les secrets du drone" RQ-170 Sentinel, capturé en décembre 2011 alors qu'il avait pénétré l'espace aérien iranien.

Téhéran a affirmé avoir réussi à prendre le contrôle de cet appareil ultrasophistiqué pour l'obliger à se poser dans le désert où il a été récupéré presque intact. Washington avait annoncé avoir perdu l'appareil à la suite d'une panne.

Le général Hajizadeh a aussi confirmé dimanche que l'Iran avait "commencé la production d'une copie du RQ-170" en réutilisant la technologie du drone capturé.

Mais Joe Lieberman, qui préside la Commission de la Sécurité intérieure au Sénat, s'est dit "sceptique" quant à ces déclarations.

Téhéran a indiqué en 2010 travailler sur un programme de drones d'observation ou d'attaque furtifs.

Washington s'est inquiété à plusieurs reprises depuis deux ans du développement de ces drones et de leur impact sur la sécurité des forces américaines dans la région.

sg/gde/chv