NOUVELLES
22/04/2012 02:48 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Le Soudan dénonce une nouvelle attaque de rebelles au Kordofan-Sud

Le Soudan a dénoncé dimanche une nouvelle attaque de rebelles dans la région pétrolifère du Kordofan-Sud, affirmant leur avoir infligé de lourdes pertes.

Les rebelles du SPLM-Nord ont attaqué la bourgade de Talodi à 08H00 (05H00 GMT), a indiqué le porte-parole de l'armée soudanaise Sawarmi Khaled Saad à la presse.

"Les combats se poursuivent", a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions.

Un porte-parole des rebelles, joint par l'AFP, a quant à lui indiqué ne pas avoir d'information à ce sujet et estimé que "les choses n'étaient pas claires".

Les rebelles avaient assiégé cette ville durant plusieurs jours début avril, avant que les troupes gouvernementales n'en reprennent le contrôle.

Khartoum n'autorise pas de reportage indépendant au Kordofan-Sud et restreint fortement l'accès à cette zone pour les journalistes, les diplomates et le personnel d'organisation humanitaire.

Le Kordofan-Sud, dernier Etat pétrolier du Soudan depuis la sécession du Soudan du Sud, est le théâtre depuis des mois d'affrontements qui auraient fait des centaines de morts entre l'armée soudanaise et les rebelles du SPLM-Nord.

Un accord de paix ayant mis fin à la guerre civile entre sudistes et nordistes au Soudan a abouti en juillet 2011 à la sécession du Sud-Soudan.

Plus de 140.000 Soudanais se sont réfugiés au Soudan du Sud ou en Ethiopie pour fuir les combats entamés en juin au Kordofan-Sud et en septembre dans l'Etat voisin du Nil Bleu, où Khartoum tente de réaffirmer son autorité aux abords de la nouvelle frontière.

str-it/lap/sw