NOUVELLES
22/04/2012 02:17 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Le nombre de détenus palestiniens en grève de la faim passe à 1.350 (source pénitentiaire)

Au moins 1.350 prisonniers palestiniens observent une grève de la faim illimitée, ont indiqué dimanche les services pénitentiaires israéliens, après que 150 autres détenus se sont joints au mouvement entamé par des prisonniers mardi.

"Il y a maintenant 1.350 prisonniers palestiniens en grève de la faim", a indiqué Sivan Weizman, porte-parole des services pénitentiaires.

"Cent cinquante autres prisonniers se sont joints au mouvement de grève de la faim au cours du week-end, portant le nombre total de prisonniers en grève de la faim à 1.350", a-t-il précisé à l'AFP.

Mardi, quelque 1.200 détenus palestiniens ont entamé une grève de la faim et 2.300 autres ont décidé de refuser la nourriture pendant 24 heures, à l'occasion de la Journée annuelle des prisonniers palestiniens.

Auparavant, dix autre détenus palestiniens avaient déjà entamé un tel mouvement dans des prisons israéliennes et quatre d'entre eux ont été transférés dans des hôpitaux en raison de leur état de santé, selon le Club des prisonniers palestiniens.

Deux d'entre eux, Bilal Diab, 27 ans et Thaer Halahla, 34 ans, ont cessé de s'alimenter depuis 54 jours et le groupe Adameer, qui défend le droit des prisonniers, a indiqué que leur état de santé se "détériorait rapidement".

Ces dix grévistes de la faim sont détenus sans charge sous le régime de la détention administrative, une mesure héritée du Mandat britannique sur la Palestine qui permet à Israël de garder en prison sans jugement des suspects pour des périodes indéfiniment renouvelables de six mois.

Au total 4.699 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, la plupart pour des motifs sécuritaires, dont 319 en détention administrative, indiquent les dernières statistiques du ministère palestinien des Prisonniers.

jjm-hmw-sw/lap