NOUVELLES
22/04/2012 03:14 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Le CCCE veut la fin du protectionnisme pour les produits laitiers

OTTAWA - Le Canada devra mettre un peu d'eau dans son vin, plutôt dans son lait, s'il veut obtenir sa place sur le marché alimentaire asiatique en pleine croissance, selon un nouveau rapport du Conseil canadien des chefs d'entreprise.

L'organisme soutient que les agriculteurs canadiens pourraient profiter de nombreuses occasions commerciales si on levait les politiques protectionnistes sur les produits laitiers et les volailles, qui selon lui, nuisent au pays.

Les auteurs du rapport lancent un cri d'alarme: le Canada pourrait jouer le rôle de simple spectateur s'il maintient son système d'offre et de demande pour les produits laitiers et les volailles.

Le gouvernement conservateur aimerait que le Canada soit inclus dans la nouvelle zone de libre-échange du Pacifique qui comprendra des pays des deux rives de l'océan.

Les États-Unis s'opposent à la participation canadienne aux négociations, notamment en raison des politiques protectionnistes des produits laitiers et des volailles.