NOUVELLES
22/04/2012 06:05 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Israël: davantage d'opérations spéciales de l'armée à l'étranger (Gantz)

Le nombre d'opérations spéciales de l'armée à l'extérieur des frontières d'Israël a "augmenté", a indiqué le chef d'état-major israélien, le général Benny Gantz, dans des extraits d'une interview publiés dimanche par le journal Yédiot Aharonot.

Le général Gantz a expliqué avoir "ordonné d'augmenter le nombre des opérations spéciales" à l'étranger en raison de la hausse du "niveau des risques", dans cet entretien à paraître mercredi dans son intégralité à l'occasion des célébrations de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Interrogé sur le risque posé par le programme nucléaire de l'Iran, le général Gantz a répondu que 2012 était une année critique: "nous préparons notre plan en conséquence", a-t-il souligné.

"En principe, nous sommes prêts à agir. Mais, cela ne signifie pas que je vais ordonner maintenant au général Ido Nechuchtan (le chef de l'armée de l'air) de frapper l'Iran", a-t-il ajouté.

Le chef d'état-major a par ailleurs indiqué que "selon les estimations des renseignements militaires établies en fonction des réalités stratégiques et de l'instabilité régionale, les risques de dégradation de la situation vers une guerre sont plus élevés que dans le passé".

Le général Gantz a ajouté "qu'en cas de guerre régionale, l'armée israélienne sera capable de faire face à la menace de tirs de roquettes à partir du Liban et de la bande de Gaza". "Ce ne sera pas une guerre simple, ni aux frontières ni sur le front intérieur. Je ne peux pas promettre que des roquettes ne tomberont pas ici et là, mais je ne conseille à personne de nous tester", a-t-il mis en garde.

ChW/cco