NOUVELLES
22/04/2012 12:55 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

GP de Bahreïn - Le Grand Prix en bref

Grand Prix de Bahreïn, 4e manche du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit de Sakhir, près de Manama:

Distance: 57 tours de 5,412 km soit 308,238 km

Temps: chaud

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull) en Q3: 1:32.422 (210,807 km/h)

Pole position: Sebastian Vettel (GER/Red Bull) 1:32.422 (210,807 km/h)

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne:

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)

Podium:

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 308,238 km en 1 h 35:10.990

(moyenne: 194,301 km/h)

2. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 3.333

3. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 10.194

Meilleur tour en course: Sebastian Vettel (GER/Red Bull) 1:36.379 (202,151 km/h) au 41e tour

Leaders successifs: Vettel du 1er au 11e tour, di Resta au 12e tour, Vettel du 13e au 39e tour, Grosjean au 40e tour, Vettel du 41e tour à l'arrivée.

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER), 53 pts; 2. Hamilton (GBR), 49 pts; 3. Webber (AUS), 48 pts; 4. Button (GBR), 43 pts; 5. Alonso (ESP), 43 pts; 6. Rosberg (GER), 35 pts; 7. Räikkönen (FIN), 34 pts; 8. Grosjean (FRA), 23 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull, 101 pts; 2. McLaren, 92 pts; 3. Lotus, 57 pts; 4. Ferrari, 45 pts; 5. Mercedes, 37 pts; 6. Sauber, 31 pts; etc.

La course: victoire de Vettel, parti en pole position et leader pendant 55 des 57 tours, sauf pendant ses changements de pneus du 12e tour (di Resta en tête) et du 40e tour (Grosjean en tête). L'Allemand termine devant les deux Lotus de Räikkönen, qui s'est rapproché à moins d'une seconde, peu après la mi-course, mais n'a pas réussi à le dépasser, et de Grosjean, qui a fêté son anniversaire le 17 avril et qui n'était jamais monté sur un podium de F1. C'est la première victoire de Vettel en 2012, la première depuis l'Inde 2011 et la 22e de sa carrière en F1. C'est la première fois depuis Jean Alesi en 1998, au Grand Prix de Belgique, qu'un pilote français monte sur le podium d'un GP de F1, et c'est le premier podium de Räikkönen, champion du monde 2007 chez Ferrari, depuis son retour début 2012 après deux années en rallye. Avec cette victoire de Vettel, auteur d'une course parfaite comme souvent la saison dernière, c'est un quatrième pilote différent, au volant d'une quatrième marque différente, qui s'impose cette saison, après Button (McLaren) en Australie, Alonso (Ferrari) en Malaisie et Rosberg (Mercedes) en Chine. Cette course s'est disputée devant un public peu nombreux, dont le roi du Bahreïn, au terme d'une semaine marquée par des manifestations à répétition d'opposants à son régime et à la tenue de ce Grand Prix de F1.

Prochain GP: Espagne, le 13 mai sur le circuit de Montmelo près de Barcelone

dlo/mam