NOUVELLES
22/04/2012 12:45 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Coupe du monde - Finale: L'Américain Rich Fellers vainqueur surprise

L'Américain Rich Fellers a créé la surprise en remportant la finale de la Coupe du monde de saut d'obstacles en devançant pour moins d'une seconde au barrage le Suisse Steve Guerdat, au terme de la troisième épreuve dimanche à Bois-le-Duc (Pays-Bas).

Un autre Suisse, Pius Schwizer a pris la troisième place devant l'Allemand Philippe Weishaupt et le Français Kevin Staut.

Avec le plus vieux cheval engagé à Bois-le-Duc --Flexible est âgé de 16 ans--, Fellers a fait la course en tête dès le premier jour après avoir remporté la chasse, l'épreuve de vitesse qui ouvrait la compétition.

Là où de nombreux observateurs pensaient le voir craquer, Fellers à tenu le choc. Il y a deux ans lors de la finale à Genève, l'Américain âgé de 52 ans avait également remporté la chasse mais s'était ensuite effondré (26e) pour avoir épuisé son étalon lors de l'épreuve de vitesse.

"Je savais que pareille mésaventure ne surviendrait pas cette fois car Flexible était vraiment très en forme cette semaine", a expliqué Fellers après le plus beau succès de sa carrière.

"C'est fabuleux ce que ce cheval réalise. A 16 ans, il est plus fort que jamais et continue même à s'améliorer. Quand on sait que Flexible a accumulé les blessures tout ou long de sa carrière, c'est presque miraculeux de la voir à ce niveau", a poursuivi Fellers à propos d'un étalon qu'il monte depuis plus de dix ans.

Derrière l'Américain, Steve Guerdat pouvait pester d'être passer si près de la victoire, devancé de moins d'une seconde au barrage sans avoir commis la moindre faute lors des deux manches dominicales.

"Je n'ai peut-être pas pris assez de risques", a regretté le Suisse.

Dans le coup pour un succès final jusqu'à l'entame de la dernière manche, le Français Kevin Staut, ancien N.1 mondial (2010-2011) et champion d'Europe 2009, pouvait lui aussi avoir quelques regrets.

"Ma jument (Silvana) a été extraordinaire, très détendue durant toute la semaine. Malheureusement, durant la dernière manche, nous avons commis deux petites erreurs qui coûtent cher", a raconté Staut dont l'ambition était de monter sur le podium.

Le champion olympique, le Canadien Eric Lamaze a lui vécu un week-end difficile, échouant en 12e position finale. Un résultat loin de ses ambitions initiales, cinq mois après la décès en compétition de son cheval vedette Hickstead, foudroyé par une rupture de l'aorte à Vérone (Italie) en novembre dernier.

bnl/mam