NOUVELLES
17/04/2012 01:40 EDT | Actualisé 16/06/2012 05:12 EDT

Un soldat somalien tué dans une attaque-suicide dans le sud du pays (témoins)

Un kamikaze a tué mardi un soldat somalien à Baïdoa, ex-bastion des rebelles islamistes shebab dans le sud de la Somalie, en tentant de pénétrer dans un bâtiment tenu par les forces de sécurité du gouvernement, ont indiqué un responsable somalien et un témoin.

"Un homme portant une ceinture d'explosifs a tenté de pénétrer dans un bâtiment où est postée l'agence de sécurité (somalienne) à Baïdoa ce matin. Le soldat l'a arrêté et alors qu'il tentait de le contrôler, le kamikaze s'est fait exploser," a affirmé Mohamed Samow, un responsable sécurité présent sur place.

"Le kamikaze est mort sur le coup et le soldat, d'abord gravement blessé, est décédé plus tard à l'hôpital," a-t-il ajouté.

"Il y a eu une forte explosion, je suis sorti pour voir ce qui se passait," a raconté le témoin, Said Nure, qui dit avoir vu le corps du Kamikaze. "La zone a été scellée par les forces du gouvernement pendant environ une demi-heure," a-t-il poursuivi.

Baïdoa a récemment été prise par l'armée éthiopienne aux shebab, un mouvement désormais intégré à Al-Qaïda.

L'Ethiopie, dans la foulée du Kenya, a envoyé des troupes en Somalie fin 2011. Les deux armées ont renforcé la pression militaire sur les insurgés islamistes, qui ont juré la perte des autorités somaliennes de transition mais avaient déjà dû abandonner ses positions clés à Mogadiscio en août.

Dans la capitale, les insurgés lancent des attaques de guérilla depuis leur retrait. A Baïdoa, déjà la semaine dernière, ils ont revendiqué un attentat à la bombe sur un marché qui a fait au moins 11 morts, en majorité des femmes et des enfants.

nur-aud/jlb