NOUVELLES
17/04/2012 06:55 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Trois soldats tués dans un attentat suicide au Yémen (armée)

Trois soldats ont été tués dans un attentat suicide mardi dans le sud du Yémen, a annoncé l'armée, au lendemain d'un raid aérien qui a coûté la vie à cinq membres d'Al-Qaïda.

L'attentat à la voiture piégée a visé un barrage routier tenu par des soldats sur une colline située entre Loder, dans le sud du Yémen, et la ville de Bayda, plus au nord, a précisé une source militaire.

L'attaque, probablement menée par Al-Qaïda, selon la même source, a fait aussi cinq blessés parmi les soldats.

Lundi soir, cinq membres d'Al-Qaïda avaient été tués dans un raid aérien dans la province de Chabwa, dans le sud-est du Yémen, où le réseau est fortement implanté, a affirmé mardi un responsable de l'administration locale.

Les cinq hommes ont été pris pour cible par un "drone" entre les villes de Azzan et de Houta, a précisé ce responsable, estimant que le raid a été mené par l'armée américaine.

Des raids attribués aux Etats-Unis visent fréquemment des membres d'Al-Qaïda dans le sud et l'est du Yémen. Washington n'a jamais reconnu mener de tels raids mais des documents diplomatiques diffusés par WikiLeaks et la presse américaine en ont fait état.

En outre, dix soldats ont été blessés mardi dans des tirs d'obus de mortier d'Al-Qaïda, près de Loder, dans la province d'Abyane, selon une source militaire.

Des combattants d'Al-Qaïda ont lancé un assaut massif le 9 avril contre la ville de Loder, qui présente un intérêt stratégique étant située aux confins de trois provinces.

Dans la province d'Abyane, Al-Qaïda contrôle déjà depuis près d'un an la ville de Zinjibar et des localités avoisinantes.

str/mh/cco