NOUVELLES
17/04/2012 01:24 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Syrie: "l'érosion" de la situation est "inacceptable", juge Washington

Les Etats-Unis ont estimé mardi que la poursuite des violences en Syrie était "inacceptable" et demandé au président syrien Bachar al-Assad de faire davantage pour mettre en oeuvre le plan de paix de l'émissaire international pour la Syrie Kofi Annan.

Mark Toner, un porte-parole du département d'Etat américain, a estimé que le cessez-le-feu en vigueur depuis jeudi en Syrie était mis à mal par les violences quotidiennes dans le pays.

"Cette érosion (de la situation) est inacceptable. (...) La responsabilité en incombe au régime. Il doit respecter sa part du marché" comme le fait l'opposition, a déclaré à des journalistes le porte-parole.

Le régime syrien "doit respecter tous les points du plan Annan", a insisté M. Toner. "Or à ce jour, il ne l'a pas fait. Il en a à peine mis en oeuvre un seul (point)".

Les troupes gouvernementales syriennes continuaient à bombarder mardi plusieurs villes du pays malgré la présence d'observateurs de l'ONU chargés d'évaluer le respect du cessez-le-feu.

Ce cessez-le-feu semblait ainsi de plus en plus fragile, faisant douter les pays occidentaux de la volonté du régime du président Bachar al-Assad d'appliquer le plan Annan.

sct/eg/rap