NOUVELLES
17/04/2012 01:24 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Pyongyang reste soumis à l'interdiction de mener un nouvel essai nucléaire (USA)

Les Etats-Unis ont rappelé mardi à la Corée du Nord qu'elle restait soumise à l'interdiction de procéder à un troisième essai nucléaire, après ceux réalisés en 2006 et 2009.

Les résolutions 1718 et 1874 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui interdisent à Pyongyang, entre autres, de mener un nouvel essai nucléaire, sont toujours en vigueur, a souligné Mark Toner, un porte-parole du département d'Etat.

Ces résolutions, liées à des sanctions, avaient été prises en 2006 et 2009 après que le régime nord-coréen eut procédé à des essais nucléaires.

La semaine dernière, Pyongyang a mené au tir manqué d'une fusée censée, selon le Nord, mettre en orbite un satellite civil d'observation terrestre, ce que les Etats-Unis considèrent comme un tir d'essai de missile balistique à longue portée.

Washington avait condamné ce geste et suspendu son aide alimentaire à la Corée du Nord, apportée en vertu d'un accord datant du 29 février. Aux termes de cet accord, Pyongyang s'engageait notamment à mettre en place un moratoire sur les lancements de missiles à longue portée, les essais nucléaires et les activités d'enrichissement d'uranium menées à son usine de Yongbyon.

La Corée du Nord considère désormais cet accord caduc.

"Il ne s'agit pas uniquement des engagements pris par la Corée du Nord le 29 février. (Il s'agit) aussi des résolutions du Conseil de sécurité qui contraint la Corée du Nord à ne procéder à aucun essai nucléaire", a dit Mark Toner.

Pour l'heure, "les Etats-Unis n'écartent aucun scénario", a-t-il ajouté, sans toutefois s'exprimer sur des informations évoquant l'intention du régime de procéder à un nouvel essai.

"C'est un régime très opaque", a-t-il souligné. "Nous décortiquons toutes leurs déclarations publiques. Mais nous savons aussi que par le passé, ils (les Nord-Coréens) ont eu tendance à mal se conduire".

sct/gde/eg