NOUVELLES
17/04/2012 12:41 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

L'univers de «Star Wars» se transporte au Centre des sciences de Montréal

MONTRÉAL - C'est dans une galaxie pas si lointaine que les fans de Star Wars pourront découvrir à quel côté de la force ils s'identifient.

Sont-ils plus Luke Skywalker ou Darth Vader? L'exposition «Star Wars Identités», présentée en première mondiale au Centre des sciences de Montréal, aidera les visiteurs à répondre à cette question.

L'exposition a été créée par l'entreprise québécoise X3 Productions, qui a été choisie par Lucasfilm à la suite d'un appel d'offres. X3 avait récemment signé une autre exposition associée à un film-culte, «Indiana Jones et l'aventure archéologique».

«Lucasfilm nous a donné un défi. Ils nous ont demandé de développer une exposition sur les personnages de 'Star Wars'», explique la conceptrice-muséologue Geneviève Angio-Morneau.

L'équipe de conception s'est donc penchée sur la personnalité et sur la construction de l'identité d'un héros dans le monde de la fiction. Rapidement, elle s'est aperçue qu'il était possible de faire le lien entre la fiction et la réalité. «Comme on crée un personnage dans la fiction, c'est de la même manière qu'on crée notre identité à travers notre vie, de la jeunesse à l'âge adulte», raconte Mme Angio-Morneau.

Munis d'un bracelet interactif, les visiteurs sont invités à explorer les différentes zones de l'exposition, tout en répondant à des questions. Leurs réponses leur permettront de créer leur propre identité «Star Wars», et un personnage les représentant leur apparaîtra à la toute fin de la visite.

Mais au-delà des questions sur l'identité personnelle, ce sont sans doute les quelque 200 objets provenant directement des archives de Lucasfilm — certains exposés pour une toute première fois — qui attireront les mordus de «Star Wars» à Montréal.

L'exposition présente autant des maquettes et esquisses que des objets véritablement utilisés par les acteurs du film, dont certains susciteront sans doute un grand intérêt auprès de ceux qui voient «Star Wars» dans leur soupe.

«(On a) une chose qui pourrait paraître anodine pour les non-fans, mais pour les fans, c'est vraiment quelque chose de très spécial, révèle Mme Angio-Morneau. On a trois casques de Stormtroopers. On en a un de chacun des (films de la) trilogie originale.

«Il y a des blogues qui existent seulement sur les différences qui existent entre les casques de ces trois films-là, et ils sont présentés pour la première fois à l'exposition», ajoute-t-elle.

Mais pour faire venir tous ces objets à Montréal, des précautions s'imposaient. «Faire voyager des artefacts comme ça, c'est complexe parce que ce sont des artefacts qui ont été créés pour faire des films et non pour vivre de longues années, explique Jacques-André Dupont, président et producteur de X3 Productions. Donc, c'est très fragile. Tous les modèles, par exemple des vaisseaux spatiaux, sont très, très fragiles. On a dû travailler avec des équipes spécialisées pour créer des caissons sur mesure qui vont les protéger à la fois des chocs et de l'humidité.»

M. Dupont ajoute que bien que George Lucas approuve tous les projets, il n'a pas été impliqué directement dans la conception de l'exposition. «George s'occupe de ses films et il a des équipes spécialisées en muséologie dans son équipe qui travaillent avec nous en direct.» Le créateur de «Star Wars» a cependant reçu son invitation pour une visite. «On l'attend n'importe quand et s'il vient, on sera très content», assure M. Dupont en riant.

L'exposition s'installe au Centre des sciences du 19 avril au 16 septembre, avant de partir en tournée, d'abord à Edmonton puis en Europe, dans l'Asie-Pacifique et en Amérique latine.