NOUVELLES
17/04/2012 10:34 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

L'otage italienne libérée est en sécurité à Ouagadougou

L'Italienne Maria Sandra Mariani, qui avait été enlevée le 2 février 2011 en Algérie, libérée mardi, se trouve en sécurité à Ouagadougou, a appris l'AFP de source sécuritaire burkinabé.

"Elle est là, elle est en sécurité dans un hôtel. Elle se porte bien malgré le choc lié à ce qu'elle a vécu", a déclaré un haut responsable des services de sécurité burkinabè souvent impliqué dans les négociations pour la libération d'otages.

"Elle part probablement ce soir sur l'Italie", a ajouté cette source en soulignant qu'aucun officiel italien, ni parent de l'ex-otage, n'était à Ouagadougou, "sauf des éléments du service de renseignement avec qui nous sommes".

Le ministre italien des Affaires étrangères, Giulio Terzi, avait auparavant annoncé à Rome la libération de Mme Mariani.

L'Italienne, 53 ans, avait été kidnappée dans la région d'Ilidina, près de la ville de Djanet, dans le sud-est de l'Algérie où elle était déjà venue à plusieurs reprises.

Peu après son rapt, elle avait indiqué le 18 février être en vie entre les mains d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans un enregistrement audio diffusé par la chaîne de télévision Al-Arabiya basée à Dubaï.

roh/stb/sd