NOUVELLES
17/04/2012 02:25 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Les États-Unis assouplissent leurs sanctions contre la Birmanie

WASHINGTON - Les États-Unis ont assoupli leurs sanctions financières contre la Birmanie afin de permettre à des organisations américaines de mener des opérations caritatives dans ce pays pauvre d'Asie du Sud-Est, a annoncé le département du Trésor mardi.

Cette annonce est la première d'une série de mesures prévues par Washington pour récompenser la Birmanie d'avoir correctement organisé des élections législatives partielles ce mois-ci. Le scrutin a été largement remporté par la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de l'opposante historique Aung San Suu Kyi, elle-même élue députée.

La Birmanie a entamé un processus de démocratisation accélérée depuis un an, sous la direction d'un gouvernement civil encore largement dominé par la junte au pouvoir de 1962 à 2011. La Birmanie, qui a déjà été l'un des pays les plus prospère de la région, est devenu l'un des plus pauvres et des plus fermés sous le régime militaire.

L'Australie a également annoncé lundi la levée de restrictions financières et de déplacement visant plus de 260 Birmans, dont le président Thein Sein, mais maintient son embargo sur les armes et les sanctions contre quelque 130 autres personnes, dont des responsables militaires.

L'Union européenne doit quant à elle examiner la semaine prochaine la suspension de ses sanctions économiques contre la Birmanie.