NOUVELLES
17/04/2012 05:10 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Le Bayern Munich bat le Real Madrid 2-1 dans le match aller de leur demi-finale

MUNICH - Un but de Mario Gomez dans l'ultime minute du temps réglementaire a permis au Bayern Munich de battre 2-1 le Real Madrid en demi-finale aller de la Ligue des Champions, mardi soir, à l'Allianz Arena de Munich, et de conserver ses chances de revenir disputer la finale dans ce même stade, le 19 mai prochain.

Malheureux sur plusieurs tentatives précédentes, Gomez, le deuxième meilleur réalisateur de la compétition (12 buts), a surgi à la réception d'un centre tendu de son capitaine Philipp Lahm pour permettre à son équipe d'arracher une victoire méritée au terme d'un match joué sur un rythme très élevé par deux équipes conquérantes.

Auparavant le Français Franck Ribéry, un des Bavarois les plus remuants, avait ouvert le score en se jetant sur une balle mal renvoyée par la défense madrilène à la réception d'un corner (17e) ce qui a permis à son équipe de mener 1-0 à la pause. Mais cet avantage a été annulé par l'égalisation de Mesut Özil, à la suite d'une passe de Cristiano Ronaldo (52e).

«On n'a mal débuté la seconde période, mais on voulait gagner ce match, a déclaré Ribéry au micro de Canal +. Maintenant, il reste un match à Madrid qui sera très difficile.» Le match retour aura lieu le mercredi 25 avril, au stade Santiago-Bernabeu de Madrid.

Parfaitement en place au milieu du terrain, les Madrilènes ont obligé leurs hôtes à reculer, permettant à Karim Benzema de se procurer la première occasion du match sur une frappe tendue que Manuel Neuer, le portier du Bayern et de la Mannschaft, a éloignée du cadre d'une main ferme (7e).

Les Bavarois, invaincus en neuf matchs à domicile face au Real Madrid, ont commencé à se montrer au quart d'heure de jeu. Sur un bon mouvement, Ribéry a été accroché par le maillot dans la surface de réparation, réclamant en vain un penalty (15e).

Cette action a cependant eu le don de réveiller les ardeurs des Munichois. Ces derniers ont obtenu un corner côté gauche. La défense du Real a cafouillé sur la réception de balle et Ribéry s'est jeté pour expédier le ballon dans les filets sous les yeux d'Iker Casillas, le gardien castillan qui, masqué, n'a pas pu intervenir (17e).

En butte à la solide défense bavaroise, la formation de José Mourinho a eu du mal à réagir. Ronaldo est bien parvenu à amorcer une frappe, mais à l'extérieur du cadre (28e). A suivi un coup franc de Xavi Alonso, repoussé du poing par Neuer (37e), puis une frappe molle de Benzema dans les bras du gardien (40e). Dans la foulée, la contre-attaque s'est conclue par une frappe de Gomez détournée par Casillas (40e).

En début de seconde période, le Bayern a rapidement concédé l'égalisation. Bien servi par Benzema, Ronaldo a décoché une frappe que Neuer a repoussé de la jambe. Benzema a renvoyé la balle à Ronaldo, qui a remis vers Özil qui n'a plus eu qu'à mettre la jambe en opposition pour égaliser (52e).

Alors que le jeu s'est durci dans les deux camps, le Bayern s'est fait plus pressant. Tout seul à quelques mètres de la cage madrilène, Gomez a raté une occasion en or en expédiant sa reprise dans les tribunes (70e), avant de rater le cadre de sa reprise de la tête sur un centre parfait de Lahm (73e). Le duo Lahm-Gomez s'est de nouveau trouvé et cette fois, Gomez a cadré sa tête, mais pour les bras de Casillas (86e). Puis Gomez a été fauché de manière suspecte dans la surface sans obtenir de penalty (87e).

Le Bayern a insisté sur le côté droit avec Lahm. Le capitaine bavarois a finalement vu l'un de ses efforts récompensés quand, sur un centre tendu, Gomez a inscrit son 12e but de la compétition.

L'autre demi-finale aller opposera, mercredi soir à Londres, Chelsea à Barcelone, le tenant du titre.