NOUVELLES
17/04/2012 05:19 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

La Bourse de Toronto connaît une solide progression

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré une solide progression, mardi, après le succès d'une offre d'obligations espagnoles ayant amenuisé les craintes concernant la crise de la dette en Europe.

Les gains ont été répandus, avec le secteur énergétique montrant l'augmentation la plus marquée. Le pétrole a fait un bond de 1,27 $, à 104,20 $ US le baril.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 99,35 points, pour s'établir à 12 136,94 points, tandis que la Bourse de croissance TSX a reculé de 10,16 points, à 1422,3 points.

Le dollar canadien s'est envolé en avant-midi, après que la Banque du Canada eut laissé fortement entendre qu'elle s'apprêtait à augmenter les taux d'intérêt en raison de l'amélioration des perspectives économiques. Le huard a finalement clôturé en hausse de 0,96 cent, à 100,99 cents US.

La perspective de taux d'intérêt plus élevés a aussi aidé le secteur financier.

Les marchés ont été rassurés par la vente par l'Espagne de 3,2 milliards d'euros de titres sur la dette au coeur d'une forte demande, mais à des taux d'intérêt beaucoup plus élevés qu'il y a à peine trois semaines.

La veille, l'Espagne avait vu ses taux d'emprunt grimper fortement sur les marchés internationaux, une hausse qui renforcait les craintes que ce pays ne devienne le prochain de la zone euro à devoir solliciter un sauvetage financier.

La publication de résultats positifs d'entreprises a contribué à l'augmentation à Wall Street de la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles de 194,13 points, à 13 115,54 points. L'indice du Nasdaq a gagné 54,42 points, à 3042,82, tandis que l'indice de référence S&P 500 a crû de 21,21 points, pour s'établir à 1390,78 points.

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a fait état mardi de profits nets de 2,1 milliards $ US, ou 3,92 $ US par action, soit un bond de 128 pour cent par rapport au bénéfice de 908 millions $ US, ou 1,56 $ US par action, enregistré l'an dernier. L'institution a aussi augmenté son dividende trimestriel.

Le géant alimentaire américain Coca-Cola a rapporté un bénéfice en hausse de 8 pour cent au premier trimestre, à 2,05 milliards $, après avoir écoulé davantage de ses breuvages à travers le monde.