NOUVELLES
17/04/2012 12:34 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

JO-2012 - Le Kényan Eliud Kipchoge vise une qualification sur 10.000 m

Le Kényan Eliud Kipchoge, champion du monde du 5000 m en 2003 et double médaillé olympique sur la distance, espère disputer les Jeux de Londres sur 10.000 m cet été.

L'athlète de 27 ans a terminé deuxième d'une course de présélection olympique organisée mardi à Nairobi derrière Moses Masai, le médaillé de bronze mondial en 2009, vainqueur dans un chrono modeste (28:10.30) après une absence de deux ans pour blessure.

Les trois billets pour Londres se joueront entre 13 athlètes kényans lors d'une course de sélection organisée le 1er juin à Eugene (Oregon), la veille de la réunion de la Ligue de Diamant organisée dans cette ville considérée comme La Mecque américaine du fond et du demi-fond.

"J'ai couru le 5000 m aux deux derniers jeux Olympiques, et pour les troisièmes, je veux courir le 10.000 m", a déclaré Kipchoge, médaillé de bronze aux JO-2004 puis d'argent aux JO-2008 sur 5000 m, sur le site internet de la Fédération internationale (IAAF).

Le seul Kényan à avoir été champion olympique du 10.000 m est Naftali Temu, couronné aux JO-1968 et décédé en 2003.

Les fondeurs kényans se sont fait voler la vedette mardi par un lanceur de javelot, Julius Yego, qui a réussi les minima B de la Fédération internationale pour les JO-2012 (79,50 m), en battant son record national avec un jet à 79,95 m.

Les minima B permettent à une fédération d'envoyer un athlète aux Jeux.

"Je veux aller aux jeux Olympiques pour être le premier Kényan à représenter le pays en javelot", a déclaré Yego, de retour d'un stage de deux mois en Finlande, le berceau de la discipline.

La Fédération kényane (AK) espère qu'il réussira les minima A (82,00 m) qui permettent de qualifier trois athlètes par pays, mais envisage tout de même de le sélectionner, selon son secrétaire général David Okeyo.

"Cela dépend de lui, mais une place pour les jeux Olympiques est ouverte pour Yego", a-t-il indiqué à l'IAAF.

Les 13 Kényans encore en lice pour une place aux JO-2012 sur 10.000 m: Moses Masai, Eliud Kipchoge, Luke Kimeli, Mike Kigen, Wilson Kiprop, Mark Kiptoo, Josephat Bett, Paul Tanui, Emmanuel Bett, Bedan Karoki, Geoffrey Kirui, Titus Mbishei et Dennis Masai.

aik/gf/es