NOUVELLES
17/04/2012 08:31 EDT | Actualisé 17/06/2012 05:12 EDT

Frontière tuniso-libyenne: 80 Tunisiens kidnappés par des Libyens (MAE)

Quatre-vingt Tunisiens ont été enlevés par un groupe de Libyens armés dans la zone frontalière tuniso-libyenne, a annoncé le ministère tunisien des Affaires étrangères.

"Un groupe armé libyen a capturé 80 ressortissants tunisiens sur la route reliant le poste frontalier de Ras Jdir à Tripoli", a indiqué à la presse Samir Jemai, responsable des affaires consulaires au ministère, ajoutant que cet enlèvement s'est produit lundi soir.

La Tunisie est en pourparlers avec les autorités libyennes pour obtenir au plus vite la libération de ses ressortissants enlevés, a-t-il ajouté.

"Aux dernières nouvelles quatre personnes parmi les 80 sont en voie d'être relâchées et rapatriées", a précisé le responsable lors d'un point de presse.

Ce rapt dont les raisons sont inconnues selon M. Jemai est le plus important du genre après l'enlèvement le 7 avril à la frontière libyenne de cinq Tunisiens par un groupe de Libyens armés.

Les cinq hommes originaires de Ben Guerdane (sud) avaient été remis deux jours plus tard aux douaniers de Ras Jdir, principal point de passage entre la Libye et la Tunisie.

La zone frontalière entre la Tunisie et la Libye est régulièrement le théâtre d'incidents et constitue un point névralgique pour la contrebande et les trafics en tous genres.

La circulation et le trafic des armes ont explosé depuis le conflit libyen qui a abouti à la chute du colonel Mouammar Kadhafi en août 2011.

Bsh/sba