NOUVELLES
14/04/2012 08:15 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

Soudan sud: 5 civils tués dans un raid aérien soudanais sur Bentiu (autorités locales)

Cinq civils ont été tués et six blessés, dont une femme, dans le bombardement samedi par un appareil soudanais de la localité de Bentiu, capitale de l'Etat frontalier sud-soudanais d'Unité, a annoncé à l'AFP le porte-parole des autorités de cet Etat.

Selon Gideon Gatfan, une bombe est tombée à proximité d'un marché aux voitures, non loin du pont visé par l'aviation soudanaise.

"Cinq commerçants ont été tués", a déclaré M. Gatfan à l'AFP.

"Six personnes ont été blessées, dont une femme. Toutes sont actuellement soignées à l'hôpital de Bentiu", a-t-il poursuivi.

Selon M. Gatfan un avion de combat soudanais a bombardé vers 13H15 (10H15 GMT) la ville, située à environ 60 km en territoire sud-soudanais.

"Trois bombes ont été lâchées près du pont de Bentiu (...) mais ce dernier n'a pas été détruit", avait-il expliqué.

Le pont relie Bentiu à une route qui mène à la frontière avec le Soudan, à une soixantaine de km au nord, théâtre depuis mardi de violents affrontements entre les deux voisins.

A Khartoum, l'armée soudanaise n'a pu être jointe.

Juba avait déjà accusé un appareil soudanais d'avoir bombardé ce même pont jeudi. Bentiu est la première localité d'importance bombardée par l'aviation soudanaise depuis l'indépendance du Soudan du Sud, proclamée en juillet dernier.

L'armée sud-soudanaise a pris mardi à l'armée soudanaise la zone de Heglig, au nord de Bentiu. Khartoum a promis de réagir "par tous les moyens", à cette "agression".

La zone de Heglig, revendiquée par les deux pays, est d'autant plus stratégique pour Khartoum qu'elle représente la majeure partie de sa production de brut, depuis que le Soudan du Sud indépendant a récupéré en juillet les trois-quarts des réserves pétrolières du Soudan d'avant la partition.

str-ayv/jlh