NOUVELLES
14/04/2012 07:32 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

Nigeria: le Mend menace les investissements sud-africains

Le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend), principal groupe armé opérant dans le sud du Nigeria, a menacé samedi de s'en prendre aux entreprises sud-africaines, notamment la firme MTN (télécommunications), alors qu'un de ses dirigeants doit être jugé à Johannesburg.

"Notre décision d'attaquer les entreprises sud-africaines dans le delta du Niger est directement reliée à la décision du président (sud-africain Jacob) Zuma de maintenir l'incarcération en Afrique du Sud de Henry Okah", indique le Mend dans un communiqué envoyé par courriel à Lagos.

Henri Okah, organisateur présumé d'un double attentat qui a tué 12 personnes à Abuja le 1er octobre 2010, y est en détention provisoire depuis son arrestation, après le rejet de sa demande de remise en liberté surveillée.

Il est aussi accusé de terrorisme en lien avec deux explosions le 15 mars 2010 dans la ville de Warri (sud du Nigeria). L'attentat a été revendiqué par le Mend, mais M. Okah a nié ces accusations.

"Ce qui arrive est un déni de justice qui doit être condamné par tous", a-t-il déclaré, ajoutant que Pretoria était d'accord avec les autorités d'Abuja pour le garder injustement.

Alors que le groupe islamiste extrémiste Boko Haram multiplie les attentats meurtriers dans le nord du Nigeria, le Mend a pendant des années perturbé, surtout par des sabotages, l'industrie pétrolière dans le sud.

Une amnistie gouvernementale en faveur de ses militants datant de 2009 a considérablement réduit les troubles dans le delta du Niger mais des incidents sporadiques continuent de s'y produire.

Le Mend a revendiqué vendredi l'attaque contre le groupe pétrolier italien ENI et a indiqué que la société de télécommunications MTN pourrait être la prochaine cible de ses attaques.

"Le Mend commencera à attaquer les infrastructures de MTN dans la région du delta du Niger", a-t-il indiqué dans le communiqué, ajoutant qu'il y aurait auparavant des avertissements.

"Le Mend produira sous peu une série de conseils aux employés, usagers et clients de MTN sur les équipements de la firme (...) ces conseils sont prévus pour minimiser les dégâts civils et éviter les destructions non nécessaires", ajoute le communiqué.

Le Nigeria, premier producteur de brut du continent africain, tire le gros de ses revenus de cette industrie. Cependant, les populations du Delta du Niger vivent dans la grande pauvreté, la région étant sous-développée et extrêmement polluée.

joa/aub/jms