NOUVELLES
14/04/2012 09:07 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

Les Canucks recherchent des solutions alors que la série se transporte à L.A.

VANCOUVER - Les Canucks de Vancouver souhaitent trouver leur rythme alors qu'ils devront combler un retard de 2-0 s'ils veulent l'emporter dans leur série de premier tour face aux Kings de Los Angeles.

Les Canucks étaient de retour à l'entraînement samedi, à la recherche de solutions après avoir perdu le match no 2 de la série 4-2 vendredi.

La troupe de l'entraîneur Alain Vigneault tente d'éviter une surprise majeure. Les Canucks ont terminé la saison au premier rang du classement général de la LNH pour une deuxième année de suite alors que les Kings se sont faufilés de peine et de misère dans les séries, terminant au huitième rang dans l'Association de l'Ouest.

La série se transporte maintenant à Los Angeles pour les matchs nos 3 et 4, dimanche et mardi. Il est donc possible que les partisans des Canucks ne revoient pas leurs favoris au Rogers Arena cette saison.

«Je ne dirais pas que nous sommes dans une situation parfaite, a déclaré Vigneault après l'entraînement. Et je ne vais pas vous énumérer la liste des équipes qui sont déjà venues de l'arrière (après avoir tiré de l'arrière 2-0).

«Nous accusons un retard de 2-0 et nous devons gagner dimanche.»

Les Canucks s'ennuient clairement de Daniel Sedin, blessé. Son frère jumeau Henrik a eu de la difficulté à générer des occasions de marquer en l'absence de Daniel, particulièrement en supériorité numérique.

Cependant, les Canucks savent que Daniel ne reviendra pas au jeu de sitôt, lui qui a subi une commotion cérébrale le 21 mars dernier face aux Blackhawks de Chicago. Il n'a pas patiné samedi et n'a pas accompagné l'équipe à Los Angeles.

Malgré tout, les Canucks disent être confiants de pouvoir remonter la pente. Le gardien Roberto Luongo a rappelé que les Bruins de Boston avaient perdu les deux premiers matchs à domicile face au Canadien de Montréal l'an dernier avant de venir de l'arrière, remporter la série de premier tour et éventuellement la coupe Stanley.

«Il n'y a pas de raison de paniquer», a noté Luongo, qui a concédé sept buts sur 64 tirs et a une moyenne de 3,59 depuis le début de la série.

Vigneault a refusé de blâmer Luongo pour les défaites de son équipe, déclarant que la performance de son gardien n'avait pas été le facteur déterminant dans la défaite des siens vendredi et que Luongo avait permis aux Canucks de rester dans le match lors de la première rencontre. Toutefois, un changement de gardien peut aider à changer le rythme de la série et Vigneault a refusé de dévoiler l'identité de son partant dimanche.

Cory Schneider, qui avait été utilisé à quelques occasions lors des séries en 2010-2011, a dit qu'il était prêt si jamais Vigneault décidait de l'envoyer dans la mêlée.

«Je me sens confortable», a dit Schneider, qui a compilé un dossier de 20-8-1 avec une moyenne de 1,96 et un pourcentage d'efficacité de ,937 en saison régulière. «J'ai joué beaucoup de matchs (en saison régulière) cette saison (33). Et j'ai goûté (aux séries) l'an dernier, donc je sais à quoi m'attendre.»