NOUVELLES
14/04/2012 01:00 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

Irak: un responsable kurde soupçonné de corruption se pend en prison

Un responsable kurde soupçonné d'être impliqué dans une affaire de corruption s'est pendu samedi dans la cellule où il était incarcéré depuis six jours, a annoncé à l'AFP un haut responsable des services de sécurité irakiens qui a refusé d'être identifié.

"Le sous-préfet de Souleimaniyeh, Zanah Hama Saleh, s'est suicidé par pendaison dans la prison" de cette ville, la deuxième du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, a annoncé ce responsable.

Dans un communiqué publié samedi soir, les services de sécurité kurdes ont confirmé le suicide du sous-préfet, "détenu depuis dimanche sous ordre du juge d'instruction, conformément à l'article 307 du code pénal irakien", relatif à la corruption.

Selon une source judiciaire, Zanah Saleh, 40 ans, membre de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK, parti du président Jalal Talabani) était soupçonné de recevoir des pots-de-vin de la part d'agriculteurs pour enregistrer leurs terrains au cadastre, des faits qu'il avait nié.

Quatre autres personnes, dont un lieutenant-colonel, ont également été arrêtés dans cette affaire.

str/sk/fc