NOUVELLES
14/04/2012 06:53 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

Greffe des poumons: Hélène Campbell peut maintenant respirer par elle-même

TORONTO - Hélène Campbell, cette jeune femme d'Ottawa ayant obtenu le soutien de plusieurs personnalités publiques pour sa campagne en faveur du don d'organes, se remet tranquillement de sa double greffe de poumons.

Les parents de la militante de 20 ans ont révélé samedi que les médecins lui avaient retiré les tubes qui la reliaient à un respirateur, nouvelle confirmée par la principale intéressée sur Twitter.

Vendredi, Alan et Manon Campbell avaient annoncé sur le blogue de leur fille que celle-ci avait fait ses premiers pas depuis l'opération, mercredi, et qu'elle avait réussi à s'asseoir sur une chaise.

Ils avaient aussi indiqué que la jeune femme était toujours à l'unité des soins intensifs de l'Hôpital général de Toronto et qu'elle avait de la difficulté à dormir en raison du bruit et des effets secondaires des médicaments antirejet.

Ils avaient dit espérer qu'elle s'habitue et qu'elle finisse par trouver le sommeil.

Hélène Campbell avait fait les manchettes plus tôt cette année après que plusieurs vedettes, dont Justin Bieber, eurent accordé leur appui à sa campagne visant à promouvoir le don d'organes.

Elle avait participé au talk-show d'Ellen DeGeneres par le biais de Skype et été invitée à s'y rendre en personne après sa chirurgie.

Les efforts de la jeune femme lui ont valu plusieurs milliers d'abonnés sur Twitter. Les médias sociaux ont d'ailleurs joué un grand rôle dans sa croisade.

Elle a commencé à faire la promotion du don d'organes après que les médecins lui eurent appris qu'elle souffrait d'une fibrose pulmonaire idiopathique, maladie qui requiert une transplantation.

Hélène a reçu de nouveaux poumons le 6 avril à la suite d'une détérioration de son état de santé.