NOUVELLES
14/04/2012 12:54 EDT | Actualisé 14/06/2012 05:12 EDT

76e Bol d'Or - Kawasaki mène devant deux Yamaha et la Suzuki N.1

La Kawasaki N.11 a pris la tête de la 76e édition du Bol d'Or motocycliste peu avant 17h00 (GMT), samedi, à la suite de la chute de la Suzuki N.1, alors aux mains de Vincent Philippe, qui menait depuis le départ.

La moto verte, victorieuse des deux dernières éditions des 24 Heures du Mans, devance dorénavant deux Yamaha; celle du GMT 94 et la N.7 de l'écurie autrichienne du Yart, championne du monde en 2009.

Alors qu'il s'apprêtait, comme la plupart des pilotes à s'arrêter au stand pour changer de pneumatiques tandis que le vent et la pluie faisaient leur retour, Vincent Philippe a chuté à faible vitesse à 16H48 (GMT). Selon les premiers diagnostics, le pilote se serait fracturé une clavicule ce qui obligerait Anthony Delhalle et Fabien Foret à terminer la course seuls, ce que permet le règlement depuis cette année. Après être restée immobilisée sept minutes au stand et avoir perdu quatre tours, cette Suzuki GSXR est repartie et occupait à 18H00 (GMT) la 4e place à trois tours du leader.

Le trio de pilotes anglais spécialistes de courses sur route au guidon de la Honda N.77 est 5e devant la Kawasaki N.8, de l'écurie Bolliger, ancien vice champion du monde de la spécialité.

La Yamaha R1 de l'écurie espagnole Folch, également spécialiste de l'endurance, est septième devant l'équipe du Junior Team N.72, souvent honorée au Bol d'Or en catégorie Superstock. Cette Suzuki et la Kawasaki N.33, pilotée par le plus jeune équipage du plateau se livrent une belle bataille pour mener le classement SST qui regroupe des machines très proches de la série.

syd/nip