NOUVELLES
13/04/2012 06:39 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

USA: l'inflation ralentit mais les pressions sur les prix restent fortes

La hausse des prix a ralenti aux Etats-Unis en mars, grâce à un renchérissement de l'essence moins rapide qu'en février, mais les pressions inflationnistes dans le pays restent fortes, selon des chiffres publiés vendredi par le département du Travail.

L'indice des prix à la consommation établi par le ministère a augmenté de 0,3% par rapport au mois précédent, après avoir progressé de 0,4% en février.

Ce chiffre, en données corrigées des variations saisonnières, est conforme à ce que donnait l'estimation médiane des analystes.

Le ralentissement de la progression des prix a résulté principalement de celui de l'essence, dont la progression est passée de 6% en février à 1,7% en mars, permettant à la hausse de l'énergie de s'établir à 0,9%, contre 3,2% le mois précédent.

Les chiffres du ministère révèlent cependant qu'en dehors des carburants à la pompe, la hausse des prix s'est accélérée de façon quasi généralisée.

Les prix de l'alimentation ont augmenté de 0,2% après avoir été stables en février, et l'inflation sous-jacente (hors alimentation et énergie) a atteint 0,2%, ce qui est conforme à l'estimation des analystes, mais supérieur de 0,1 point à son niveau du mois précédent.

En glissement annuel, l'inflation a continué sur sa tendance au ralentissement entamée en octobre, reculant de 0,2 point par rapport à février pour s'établir à 2,7%, son niveau le plus faible en un an, indique le gouvernement.

A l'inverse, l'inflation sous-jacente s'est de nouveau accélérée, remontant de 0,1 point pour s'établir à 2,3% et retrouver ainsi son taux de janvier où elle avait atteint son niveau le plus fort depuis septembre 2008.

mj/mdm