NOUVELLES
13/04/2012 03:49 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

Power Corporation rapetisse son conseil d'administration; Rousseau le quitte

MONTRÉAL - Pour se conformer aux tendances contemporaines en matière de gouvernance, Power Corporation (TSX:POW) réduira la taille de son conseil d'administration lors de sa prochaine assemblée annuelle, en mai.

Le nombre de membres du conseil passera ainsi de 21 à 12 personnes.

Parmi les administrateurs qui quitteront, on compte Henri-Paul Rousseau, ancien président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Robert Parizeau, président du conseil du courtier d'assurances Aon Parizeau, Don Mazankowski, ancien ministre conservateur, et John Rae, vice-président directeur de Power Corporation.

M. Rousseau ne sera plus administrateur de Power mais demeurera tout de même vice-président du conseil du conglomérat. Malgré son titre, le poste en est un de direction, a indiqué vendredi un porte-parole de Power, Edward Johnson, au cours d'un entretien téléphonique. M. Rae conservera aussi son poste de vice-président.

Quant à MM. Parizeau et Mazankowski, ils ont atteint ou dépassé l'âge de 75 ans, a noté M. Johnson.

Le nouveau conseil, qui devra être entériné par les actionnaires, sera composé de Paul Desmarais et de ses fils André et Paul fils ainsi que de Pierre Beaudoin, pdg de Bombardier (TSX:BBD.B), Marcel Coutu, pdg de Canadian Oil Sands (TSX:COS), Laurent Dassault, directeur général délégué du groupe français Dassault, d'Isabelle Marcoux, présidente du conseil de Transcontinental (TSX:TCL.A) et de cinq autres membres.

Quelque 60 pour cent des membres du conseil de Power seront indépendants, sans lien direct avec l'entreprise, a précisé Edward Johnson.

Le conseil de la principale filiale de Power, la Financière Power (TSX:PWF), subira la même cure de rajeunissement.