NOUVELLES
13/04/2012 10:55 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

Michael Schumacher domine les premiers essais libres du GP de Chine

SHANGHAI - L'Allemand Michael Schumacher (Mercedes) s'est offert, vendredi, le meilleur temps des premiers essais libres en prévision du Grand Prix de Chine de Formule 1.

Le septuple champion du monde a bouclé son meilleur tour du circuit de 5,451 km en une minute 35,973 secondes lors de la deuxième séance en après-midi. Il a devancé Lewis Hamilton (McLaren), auteur du meilleur chrono en matinée, et son compatriote Sebastian Vettel (Red Bull).

Avantagé par le W-duct de sa Mercedes, une innovation technique qui fait gagner quelques dixièmes de seconde au tour et que la FIA a finalement autorisé, Schumacher peut espérer décrocher sa 69e position de tête, samedi, et sa première depuis son retour à la compétition.

«C'était une journée sans problème et je suis assez satisfait de la façon dont notre voiture se comporte jusqu'à présent, a confié Schumacher. L'équilibre était assez bon et évidemment une voiture équilibrée contribue beaucoup à un bon chrono.»

Hamilton, qui a écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ en raison d'un changement de boîte de vitesses, aspire aux grands honneurs dimanche.

«J'aime ce genre de défi, a noté Hamilton. C'est excitant de partir un peu plus loin sur la grille, les départs sont alors incroyables. Vous devez gagner quelques places sans sortir de la piste, bien sûr j'espère me qualifier à la plus haute place et la voiture devrait me permettre de ne pas me retrouver dans la circulation.»

L'Australien Mark Webber (Red Bull) et un autre Allemand, Nico Rosberg, dans l'autre Mercedes, ont suivi dans l'ordre. Les six premières places ont été monopolisées par trois écuries, puisque le Britannique Jenson Button, vainqueur en Australie, a placé l'autre McLaren au sixième rang.

Le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber) s'est classé septième devant les deux Force India de l'Ecossais Paul di Resta et de l'Allemand Nico Hulkenberg.

Vainqueur en Malaisie, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a dû se contenter du 10e chrono, à une seconde et trois dixièmes de Schumacher et il ne se fait pas d'illusion.

«Nous sommes définitivement un cran en-dessous de la concurrence, a déclaré Alonso. Nous allons essayer d'améliorer la monoplace pour demain (samedi) et trouver un meilleur équilibre. L'adhérence non plus n'est pas parfaite.»

Les prévisions météorologiques pour la course dimanche demeurent très incertaines, et la pluie pourrait venir jouer les trouble-fêtes.

La pluie avait déjà perturbé les essais libres du Grand Prix d'Australie en lever de rideau de la saison alors qu'en Malaisie, elle avait causé l'interruption de la course.