NOUVELLES
13/04/2012 10:06 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

L'ancienne gérante de Leonard Cohen est reconnue coupable de harcèlement

LOS ANGELES, États-Unis - Un jury a reconnu l'ancienne gérante de Leonard Cohen coupable d'avoir harcelé l'auteur-compositeur-interprète montréalais.

La procureure Sandra Jo Streeter a ajouté que le jury avait aussi jugé que Kelley Lynch a violé une injonction en téléphonant en envoyant plusieurs courriels au chanteur.

Cohen a témoigné contre Lynch au cours de son procès, confiant au jury qu'il se sentait menacé par le volume d'appels et de courriels reçus et par le ton employé par Lynch. Les courriels contenaient plusieurs jurons et décrivaient le chanteur comme étant «un ennemi».

Cohen a admis avoir entretenu «une relation intime» avec Lynch, mais affirme avoir coupé tous les ponts avec elle lorsqu'il s'est aperçu que des millions de dollars avaient disparu de son compte.

Kelley Lynch fait face à une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison.