NOUVELLES
13/04/2012 04:24 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

La photo d'une musulmane voilée arrachée d'un mur d'une université de la C.-B.

KAMLOOPS, C.-B. - Une étudiante musulmane de l'université Thompson Rivers à Kamloops, en Colombie-Britannique, défend son droit à la liberté d'expression après qu'une photo qu'elle avait prise a été arrachée du couloir de l'université où elle était exposée.

La grande photographie en noir et blanc montre une femme portant le voile intégral qui tient un soutien-gorge orné de motifs de fleurs en relief pendant qu'elle plie des vêtements.

L'étudiante en arts Sooraya Graham a présenté la photo il y a quelques mois dans le cadre de ses études en beaux-arts.

Mais peu après que la photographie ait été accrochée dans un couloir de l'université, Mme Graham a entendu une femme — qui porte également le voile — dire qu'elle avait arraché l'oeuvre du mur.

Le geste a ainsi attiré l'attention du grand public sur la photographie, en plus d'alimenter les débats sur la censure, les idées reçues à propos de la tradition musulmane, et son image dans la communauté.

En entrevue jeudi, Mme Graham a dit «en avoir beaucoup à dire», soulignant au passage qu'elle voulait rappeler que les musulmanes portent elles aussi des sous-vêtements.

«Bien que certaines personnes veuillent taire ces pensées ou les faire disparaître, nous vivons au Canada, où nous avons le droit de nous exprimer tant et aussi longtemps que nous ne faisons pas de mal à d'autres individus.»

La photographe de 24 ans, qui a grandi dans une petite ville du nord de la Colombie-Britannique et qui étudie dans le centre-sud de la province depuis plusieurs années, ne s'attendait pas à une telle réaction.

Au sujet du geste unilatéral visant à condamner son travail, elle a dit trouver l'acte très «troublant».

«Dans la vie, je suis confrontée à certaines choses que je n'aime pas ou avec lesquelles je ne suis pas d'accord, mais je n'arracherai jamais quelque-chose», a-t-elle déclaré.

Avec son oeuvre, Mme Graham souhaitait «humaniser» les femmes qui portent le niqab, ce voile qui couvre entièrement le visage des femmes à l'exception des yeux.

L'étudiante dit avoir choisi de porter le voile par souci de modestie, et pour obtenir davantage de respect pour ses propos que pour son apparence. Son amie qui apparaît sur la photo porte différents types de voiles, afin d'exprimer ses sentiments.