NOUVELLES
13/04/2012 01:59 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

Il y aura un absent à l'intronisation des Red Hot Chili Peppers samedi

LOS ANGELES, États-Unis - Anthony Kiedis a fait un rêve, récemment.

Le chanteur de 49 ans des Red Hot Chili Peppers a alors imaginé qu'il se trouvait sur scène, à la cérémonie d'intronisation du Temple de la renommée du rock, et que l'ancien guitariste de son groupe, John Frusciante, était assis dans la première rangée.

Kiedis sait toutefois que son rêve ne deviendra pas réalité lorsque le groupe sera véritablement intronisé, samedi.

«Non, a dit Kiedis d'une voix douce pendant une pause aux SIR Studios le mois dernier. Ce n'était qu'un rêve.»

«Je ne peux parler pour (Frusciante), mais je crois que c'est un peu comme si c'était une ancienne copine», ajoute le bassiste Flea.

La formation actuelle, incluant Kiedis, Flea, le batteur Chad Smith et le guitariste Josh Klinghoffer, sera honorée aux côtés d'anciens membres comme le défunt guitariste Hillel Slovak, qui a cofondé les Red Hot Chili Peppers et qui est mort d'une surdose de drogue en 1988. Frusciante, qui a remplacé Slovak et enregistré cinq albums avec le groupe, sera aussi honoré.

«Nous ne serions pas ici sans (Slovak) parce que nous n'aurions pas commencé sans lui, explique Flea. Le fait qu'il soit honoré et reconnu est magnifique pour nous (...) tout comme John Frusciante, bien sûr, qui nous a beaucoup donné.»

Mais celui qui a joué les mélodies de certains grands succès du groupe comme «Under the Bridge» et «Californication» ne devrait pas participer aux festivités, à Cleveland, samedi. Le porte-parole de Frusciante, qui a quitté les Red Hot Chili Peppers pour une deuxième fois en 2009, n'a retourné aucun message.

Kiedis et Flea ne s'attendent toutefois pas à le voir à la cérémonie, et un porte-parole de la soirée a confirmé son absence.