NOUVELLES
12/04/2012 08:03 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Yémen/Sud: 10 morts dans des raids et des combats avec Al-Qaïda dans le sud

Huit combattants d'Al-Qaïda ont été tués jeudi lors de raids de l'aviation yéménite sur leurs positions aux abords d'une ville du sud du Yémen dont ils tentent de prendre le contrôle, ont annoncé des responsables locaux.

En outre, un supplétif de l'armée yéménite et un combattant d'Al-Qaïda ont été tués dans des affrontements, portant le bilan des combats depuis lundi dans cette région à 185 morts, pour la plupart des membres du réseau intégriste, selon une compilation de l'AFP.

L'aviation yéménite a mené quatre raids sur des positions d'Al-Qaïda à l'entrée sud de Loder, visant en particulier un char de l'armée saisi par les combattants intégristes, selon les responsables locaux, ajoutant que huit combattants d'Al-Qaïda avaient été tués.

Selon une source dans la ville voisine de Jaar, tenue par Al-Qaïda et où les corps des combattants tués sont généralement acheminés, trois Egyptiens, deux Afghans et un Somalien figurent parmi les victimes.

Les combats se sont poursuivis jeudi autour de Loder pour le quatrième jour consécutif et se sont étendus à la ville voisine de Moudia, selon des sources tribales. Si les combattants d'Al-Qaïda parviennent à s'emparer de Loder et Moudia, ils contrôleront l'ensemble de la province d'Abyane, ont précisé les responsables locaux.

Des supplétifs de l'armée, en particulier des hommes de tribus, ont attaqué près de Moudia un véhicule transportant des combattants d'Al-Qaïda venus de la province voisine de Chabwa pour prêter main-forte à leurs camarades à Loder, selon des sources tribales.

Deux personnes ont été tuées au cours de l'accrochage, un membre des comités populaires et un combattant extrémiste, d'après ces sources.

L'armée a bombardé les positions d'Al-Qaïda près de Loder et les combattants islamistes ont riposté en bombardant la ville, blessant 17 civils dont deux enfants et une femme âgée, selon des sources tribales et des habitants.

Les combats ont éclaté lundi entre le réseau extrémiste qui tente de prendre le contrôle de la ville de Loder d'une part, et l'armée et les comités de résistance populaires.

Depuis le début son assaut contre Loder, Al-Qaïda a perdu 152 hommes, alors que l'armée a reconnu avoir perdu 14 hommes et les comités de résistance populaire 19 membres, selon des sources militaire et tribale.

En août 2010, Al-Qaïda avait déjà pris le contrôle de Loder, avant d'en être chassé par les forces armées, soutenues par des supplétifs.

Loder est située à 150 km au nord-est de la ville de Zinjibar, chef-lieu de la province d'Abyane, contrôlée depuis près d'un an par les "Partisans de la Charia", un groupe affilié à Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa).

str/lyn/at/fc