NOUVELLES
12/04/2012 05:20 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Syrie: un civil tué en dépit du cessez-le-feu

Les forces du régime syrien ont tué jeudi un civil dans la province de Hama (centre), en dépit de l'entrée en vigueur du cessez-le-feu prévu par le plan Annan, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Un civil a été tué sur la route de la ville de Mhardé dans la province de Hama, soit par des tirs des forces de sécurité, soit par les chabbiha" (milices pro-régime), a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH.

Il s'agit du premier mort depuis l'entrée en vigueur à 03H00 GMT du cessez-le-feu en Syrie conformément au plan de l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan censé mettre fin à plus d'un an de violences sanglantes.

Les autorités syriennes avaient annoncé mercredi qu'elles mettraient fin aux opérations militaires tout en prévenant que l'armée répondrait à toute attaque menée par "des terroristes", en référence aux rebelles qui se sont engagés à respecter l'ultimatum.

Plusieurs pays ont exprimé leur scepticisme après que Damas a maintes fois accepté des plans de sortie de crise sans les appliquer sur le terrain.

Après avoir réprimé depuis le 15 mars 2011 une révolte marquée par des manifestations populaires avant de se militariser, les troupes restaient massivement déployées dans certains hauts lieux de la contestation pour dissuader les gens de manifester, selon les militants.

ks-ram/sbh/tp