NOUVELLES
12/04/2012 08:11 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Syrie: les rebelles "engagés à 100%" à respecter le cessez-le-feu

Les rebelles sont "engagés à 100%" à respecter le cessez-le-feu entré en vigueur depuis jeudi matin en Syrie, et ne répondront pas aux "provocations" du régime de Bachar al-Assad, a affirmé à l'AFP le porte-parole de l'Armée syrienne libre (ASL).

"Le régime louvoie alors que nous sommes engagés à 100% à (respecter) le cessez-le-feu. Le régime ne nous provoquera pas, nous n'accepterons pas qu'il nous provoque et nous ne répondrons pas à ses provocations", a déclaré le colonel Kassem Saadeddine.

Interrogé sur une attaque attribuée par le régime à un "groupe terroriste armé" et qui, selon Damas, a tué un officier de l'armée jeudi à Alep (nord), le colonel a nié toute implication, affirmant qu'il s'agissait de "propagande".

"C'est une manoeuvre du régime pour se soustraire à ses engagements et alléguer que c'est l'ASL qui a violé le cessez-le-feu", a-t-il ajouté.

"Ceux qui commettent ces actes sont les forces de sécurité et les chabbiha (milices pro-régime)", a-t-il affirmé, appelant à l'envoi immédiat d'observateurs pour surveiller la trêve. "La balle est désormais entre les mains de la communauté internationale".

Le plan de sortie de crise de l'émissaire international Kofi Annan prévoyait un arrêt total des combats en Syrie à partir de jeudi à 06H00 locales (03H00 GMT). Trois civils ont néanmoins été tués les forces du régime selon le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition.

Le régime du président syrien Bachar al-Assad fait face depuis le 15 mars 2011 à une révolte populaire sans précédent qui s'est militarisée au fil des mois. Mais il qualifie opposants et rebelles de "terroristes" cherchant à semer le chaos dans le pays.

ks/ram/sbh/fc