NOUVELLES
12/04/2012 01:41 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

L'ONU demande aux deux Soudans de cesser les combats immédiatement

Le Conseil de sécurité des Nations unies a "exigé" jeudi du Soudan et du Soudan du Sud qu'ils "cessent les combats totalement, immédiatement et sans conditions".

Dans une déclaration lue par l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice, dont le pays préside le Conseil en avril, les 15 pays membres expriment "leur inquiétude grandissante devant l'escalade du conflit" entre les deux pays qui "menace de les faire replonger dans une véritable guerre".

Ils demandent à la SPLA (Armée populaire de libération du Soudan) de se retirer immédiatement de Heglig, au Soudan, de "cesser les bombardements aériens" et aux deux pays de mettre fin aux incidents frontaliers.

L'armée sud-soudanaise s'était emparée mardi de Heglig, zone pétrolière revendiquée par les deux pays.

Le Conseil demande aussi au président du Soudan Omar el-Béchir du Soudan du Sud Salva Kiir du Sud Soudan de se rencontrer "comme il était prévu initialement".

Une rencontre entre les deux présidents était prévue le 3 avril mais a été annulée.

Le Conseil reste saisi de la situation et "prendra d'autres mesures si nécessaire", conclut le texte de la déclaration.

Les présidents des deux Soudans se sont accusés mutuellement jeudi d'avoir choisi la guerre, tandis que Juba dénonçait des bombardements de l'aviation de Khartoum pour la première fois sur une localité d'importance au Soudan du Sud.

avz/rap