NOUVELLES
12/04/2012 06:01 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Les sorties de disques de la semaine

PARIS - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Michael Kiwanuka: "Home Again" (Mercury).

L'artiste, âgé de 24 ans, d'origine ougandaise, qui a grandi dans le nord de Londres, publie un premier album d'une grande maturité entre folk, blues et soul, porté par une voix chaude et un esprit gospel à l'image de "I'm Getting Ready" soutenu par des choeurs. Très influencé par les répertoires de Bill Withers ou d'Otis Redding, le chanteur et guitariste propose des ballades lumineuses tels "Always Waiting" et des chansons inspirées par le jazz comme "Bones". Dix titres au total, dépouillés, intemporels et très inspirés.

Jason Mraz: "Love Is A Four Letter Word" (Warner).

Découvert en 2008 avec le tube reggae folk "I'm Yours", le chanteur américain revient avec un opus qui puise dans les mêmes sonorités et dans l'esprit pop-rock hippies des années 70. "The Freedom Song" qui ouvre le disque résume assez bien un album agréable mais sans grandes surprises. "Quand je me sens bien, je chante, et la joie que ça m'apporte me fait me sentir bien!", résume l'artiste dans cette première chanson en espérant que cela soit contagieux. "I Won't Give Up" est le premier extrait du disque.

Macy Gray: "Covered" (429 Records).

La chanteuse à la voix éraillée revisite de façon très personnelle, à l'instar de "Here Comes The Rain Again" de Eurythmics, des standards pop-rock. Elle a fait son choix dans des répertoires aussi différents que ceux de Metallica, Kanye West, Nina Simone ou Arcade Fire. On retiendra notamment les reprises de "Creep" de Radiohead, "Wake Up" d'Arcade Fire, "Maps" des Yeah Yeah Yeahs.

Bertrand Burgalat: "Toutes Directions" (Tricatel).

Le chanteur occupe une place à part sur la scène musicale française. Il le prouve à nouveau avec ce cinquième opus baroque aux couleurs majoritairement pop. Le style "parlé-chanté" du disque, souvent porté par des claviers rétros, laisse une large place à la musique, à l'image du funky "Bardot's Dance" destiné aux pistes de danse tout comme "Survêt' vert et mauve" écrit par Laurent Chalumeau, dans l'esprit de Philippe Katerine. La séduction opère aussi sur l'envoûtant et aérien "Dubai My Love" ou le charnel "Too Much". Le chanteur, qui connaît ses limites vocales, en joue jusqu'à en faire un de ses principaux atouts. Dans son univers très personnel, il chante les textes des autres comme ceux de Barbara Carlotti. Des chansons qui parlent d'amour, de deuil, de paternité, de solitude et d'ambiances nocturnes.

Sont aussi sortis cette semaine:

Manu Larrouy: "Des Mots Doux, Des Mots Durs" (Mercury). Cet album pop, saupoudré d'électro très années 80, est dédié à une seule et même femme, Céline, aimée et partie. Les ballades s'enchaînent: "Le Break", "Ecris-moi". Sur le "Le Parapluie", on le retrouve en duo avec la fameuse Céline. L'album a été réalisé par Jean-Christophe Urbain, ex-guitariste du groupe Les Innocents. En 2006, Manu Larrouy avait été élu "Artiste découverte" lors des Francofolies de la Rochelle.

Herbert Léonard: "Déclarations d'amour" (Wagram Music). Dans un double album, dont un best of, le chanteur reprend des grandes chansons du répertoire français. Il en interprète aussi certaines en duo dont "Et si tu n'existais pas" avec Cristina Marocco, "Un homme fragile" en compagnie de Gérard Rinaldi ou "A toutes les filles!" au côté de Christian Delagrange.

Guizmo: "La Banquise" (Because Music). C'est le deuxième album du rappeur. "Maman stp" en est le premier single.

Patrick Watson: "Adventure in Your Own Backyard" (Secret City Records). Le piano est souvent présent sur cet opus pop ("Lighthouse", "Blackwind"). Le chanteur propose aussi d'élégants titres jazzy comme "Step Out For A While". Ballade folklorique "Into Giants" en est le premier extrait du disque qui se referme avec un instrumental ("Swimming Pools").

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

Le huitième album de Rufus Wrainwright: "Out Of The Game" sortira le 23 avril chez Decca. L'interprète de "La Complainte de la Butte", chanson du film "Moulin Rouge", a travaillé avec le producteur Mark Ronson, collaborateur notamment d'Amy Winehouse et de Lily Allen. Il propose un album de pop à la fois baroque et accessible au plus grand nombre. Rufus Wrainwright se produira à Paris le 2 mai à La Cigale.

L'album posthume de Joey Ramone, l'une des icônes de la musique punk, "...Ya Know?" sortira le 28 mai chez BMG Rights/Modulor). "...Ya Know?" comprend 15 pistes inédites assemblées par le frère de Joey, Mickey Leigh, ainsi que le producteur Ed Stasium qui a travaillé sur quelques albums des Ramones tels "Rocket to Russia" et "Road to Ruin". Le disque posthume comprend des collaborations avec des membres du groupe The Dictators and Plasmatics, Steven Van Zandt, Bun E. Carlos de Cheap Trick et Joan Jett. "Rock'n' Roll Is the Answer" en est le premier extrait. Un album posthume de Joey Ramone, "Don't Worry About Me", était déjà sorti un an après sa disparition le 15 avril 2001.

Barclay annonce la sortie digitale du premier single de Lou Doillon "I.C.U" pour le 23 avril alors que le premier EP (Extensed play), de plusieurs titres est prévu pour le 11 juin. Un album physique sera dans les bacs en septembre. L'opus sera mixé et arrangé par Etienne Daho et mixé par Philippe Zdar, l'un des collaborateurs de Phoenix, The Rapture ou The Beastie Boys. Sur le premier extrait "I.C.U", on découvre la voix envoûtante de l'actrice portée par une mélodie efficace.

Nelly Furtado prépare un nouvel album en anglais, "The Spirit Indestructible" qui sortira le 19 juin chez Polydor. Le 1er extrait, aux sonorités urbaines, "Big Hoops (Bigger The Better)", produit par Rodney Jerkins, collaborateur en autres de Lady Gaga et de Britney Spears, sera disponible le 17 avril. L'artiste canadienne s'était fait connaître en 2001 avec un premier tube "I'm Like A Bird". L'album "Whoa Nelly" s'était écoulé à 3 millions d'exemplaires dans le monde.

Polydor annonce aussi le nouvel album de Maroon 5 ("Overexposed") le 26 juin. AP

xpan/jba/sb