NOUVELLES
12/04/2012 01:58 EDT | Actualisé 11/06/2012 05:12 EDT

Le Soudan a bombardé Bentiu, capitale de l'Etat sud-soudanais d'Unité (Juba)

Le Soudan a bombardé jeudi Bentiu, capitale de l'Etat sud-soudanais d'Unité, frontalier et riche en pétrole, premier bombardement aérien sur une localité d'importance du jeune Soudan du Sud, a affirmé une source gouvernementale sud-soudanaise.

"Ils ont largué des bombes sur la localité de Bentiu et apparemment ils visaient un pont," a dit Atem Yaak Atem, vice-ministre de l'Information, à l'AFP.

Selon le responsable, cinq bombes ont été larguées jeudi à l'aube. Le pont en question relie Bentiu à une route qui mène vers le nord. Bentiu se situe à une soixantaine de km de la frontière avec le Soudan, théâtre depuis mardi de violents affrontements entre les deux voisins.

"Personne n'a été blessé, mais la SPLA (l'armée sud-soudanaise) a envoyé une équipe pour enquêter," a précisé le vice-ministre. "Cela ne nous prend pas par surprise, ils cherchent des prétextes pour repartir en guerre," a-t-il ajouté.

Ces derniers jours, les deux Soudans n'ont jamais semblé aussi proches d'une nouvelle guerre.

Des combats font rage à la frontière, au nord de Bentiu, dans la zone d'Heglig, un champ pétrolier qui assure une large part de la production de brut du Nord mais que le Sud revendique. Et les deux capitales se sont livrées mercredi à une surenchère de déclarations bellicistes, appelant leurs populations à se préparer à la guerre.

Avant des accords de paix en 2005, qui ont ouvert la voix à l'indépendance du Soudan du Sud en juillet dernier, le Nord et le Sud se sont livré des décennies de guerre civile.

hmc-pjm-aud/ayv/jlb