NOUVELLES
12/04/2012 03:40 EDT | Actualisé 11/06/2012 05:12 EDT

GP de Chine - Williams F1: l'Ecossaise Susie Wolff pilote de développement

L'Ecossaise Susie Wolff, 29 ans, pilote Mercedes en DTM, le championnat allemand des voitures de tourisme, a été nommée pilote de développement de l'écurie Williams de Formule 1, a-t-on appris jeudi en marge du GP de Chine prévu dimanche sur le circuit de Shanghai.

Tout en participant à sa 7e saison de DTM, la pilote écossaise, née Susie Stoddart, sera amenée à essayer la FW34, à faire des séances de simulateur, et à se déplacer sur certains Grands Prix, pour observer de l'intérieur le fonctionnement de l'équipe dont le pilote de réserve est le Finlandais Valtteri Bottas.

Le mari de Susie Wolff, Toto Wolff, fait partie des administrateurs de Williams F1, mais n'a pas participé au processus de sélection de son épouse. Une autre femme, Claire Williams, la fille du fondateur de l'écurie, Sir Frank Williams, avait pris du galon cet hiver, devenant directrice du Marketing et de la Communication après dix ans dans l'entreprise familiale.

Une autre femme, l'Espagnole Maria de Villota, a été nommée le mois dernier pilote d'essai, mais pas pilote de réserve, de l'écurie russe Marussia. Comme pour Susie Wolff, il n'est pas prévu qu'elle participe le vendredi matin aux séances d'essais libres des prochains Grands Prix.

Deux femmes ont déjà couru en F1, les Italiennes Maria Teresa de Filippis, qui a disputé trois Grands Prix en 1958 (10e au GP de Belgique), et Lella Lombardi, qui en a couru 12 en 1975 (6e au GP d'Espagne) et 1976.

Trois autres ont essayé mais sans jamais réussir à se qualifier, l'Anglaise Divina Galica, en 1976 et 1978, la Sud-Africaine Désirée Wilson, en 1980, et l'Italienne Giovanna Amati, en 1992.

dlo/gv